publicité

Alerte à la bombe sur Air Caraïbes, un chien dévoré par un requin à la Réunion… Les unes de la presse Outre-mer

Egalement ce lundi : décès du syndicaliste Gérard Jodar en Nouvelle-Calédonie, 1.000 coureurs à Moorea pour le Raid Painapo, et le Conseil général de Guyane veut profiter de ses biens. 

  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le

Alerte à la bombe sur un vol Martinique Paris d’Air Caraïbes  

"Après deux heures de trajet le vol TX 511 qui reliait la Martinique à Orly est revenu à l'aéroport du Lamentin. Des passagers ont été interpellés, les vols arrêtés pendant une heure et l'appareil suspect placé en retrait pour être inspecté par des services spécialisés. L'Airbus A330-300 Air Caraïbes est actuellement en zone fret. Des services spécialisés doivent inspecter l'avion. De nombreux policiers sont présents sur place." (France-Antilles Martinique)

©


France-Antilles Guadeloupe

©

©

 

La Réunion : un chien déchiqueté par un requin

"C’est une scène traumatisante à laquelle a assisté cette habitante de Saint-Paul hier en début d’après-midi, peu avant 14 heures. Promenant son chien le long de la baie de Saint-Paul, elle laisse ce labrador de 11 ans aller jouer dans l’océan comme à son habitude. Mais alors que le chien s’apprête à sortir de l’eau, l’animal d’une vingtaine de kilos est soudain happé par l’arrière, puis déchiqueté dans les remous en quelques secondes, jusqu’à disparaître totalement. Impuissante, sa maîtresse a assisté à la scène, ayant distingué dans l’eau un requin "de la taille d’un dauphin", a-t-elle indiqué aux gendarmes qui se trouvaient à proximité." (Le Journal de l’île de la Réunion)

©


Le Quotidien de la Réunion et de l'océan Indien


©
 

Témoignages (La Réunion)


©


Décès du syndicaliste Gérard Jodar en Nouvelle-Calédonie

"Le syndicaliste Gérard Jodar est décédé la nuit dernière des suites d'une longue maladie. Né à Givors en 1952, il était arrivé en Nouvelle-Calédonie dans les années 70 pour travailler chez l'ancienne compagnie aérienne UTA. Protégé de Louis Kotra Uregeï, le fondateur de l'Union syndicale des travailleurs kanak et exploités (USTKE), il lui succède à la tête du syndicat qu'il dirige pendant une dizaine d'années avant de le quitter le 12 avril 2010. Il fonde alors un nouveau syndicat, la Confédération nationale des travailleurs du Pacifique (CNTP). Malade depuis plusieurs mois, il n'y exerçait plus aucune fonction." (Les Nouvelles calédoniennes)

©

 

©

 

©

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play