publicité

Marie-Jo Pérec a bouclé le marathon de New York!

La triple championne olympique a réussi ce dimanche son pari un peu fou: boucler en moins de cinq heures le marathon de New York. Elle courrait pour la bonne cause.

© STAN HONDA / AFP
© STAN HONDA / AFP
  • La1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
42 km 195 en 4 heures, 51 minutes et 52 secondes, juste sous la barre symbolique des 5 heures! 
Ce dimanche à New York, le premier marathon de Marie-Jo Pérec n'a rien eu d'une promenade de santé, mais l'essentiel est acquis. La Guadeloupéenne, malgré ses craintes et sa préparation aléatoire, a réussi à boucler son 1er marathon. Elle avait d'ailleurs prévenu par avance: "Je m'en fiche de mettre cinq heures, je veux juste terminer!"

"Tout est positif"

Dans le journal l'Equipe de ce lundi, Marie-Jo Pérec raconte que "c'était fou. C'est quelque chose à vivre. Même aux Jeux Olympiques, finalement, il n' y a pas ça. Il y avait de la musique cubaine, américaine... Des ouvriers, des orchestres, des gens te tapent dans la main, d'autres t'appellent, te font des clins d'oeil, poursuit la championne guadeloupéenne. Tout est positif. Et quand c'est comme ça, tu ne peux pas t'arrêter de courir". L'Equipe précise également que Marie-Jo Pérec a été surprise de rencontrer tant d'encouragements de la part de ses compatriotes présents à ce marathon de New-York. Elle avait peut-être oublié qu'elle tient toujours une place spéciale dans le coeur des français, souligne toujours l'Equipe.

Pour la bonne cause

La "gazelle" aux trois médailles olympiques courrait pour une association humanitaire qui oeuvre en faveur d'Haïti. "Je voulais aider les Haïtiens. J'ai grandi en Guadeloupe avec beaucoup de voisins haïtiens, et comme la Guadeloupe, j'ai une histoire avec cette population", avait expliqué Perec il y a trois semaines à Paris. Ecoutez l'interview ci-dessous que la championne d'athlétisme avait accordé à nos confrères de l'Equipe à quelques jours du marathon de New-York.

Marie-Jo Pérec
Interview de Marie-Jo Pérec sur le Marathon de New-York 2013


Loin au classement

La Guadeloupéenne, âgée de 45 ans, aura bouclé son marathon en mettant deux fois plus de temps que la vainqueur chez les femmes: la kenyane Priscah Jeptoo a bouclé le parcours en 2 heures, 25 minutes et 7 secondes. Chez les hommes, le gagnant est également Kenyan: Geoffrey Mutai a passé la ligne d'arrivée après 2 heures, 8 minutes et 24 secondes. 
Un autre ex-athlète international tricolore disputait ce marathon: Stéphane Diagana l'a bouclé en 3 heures, 2 minutes et 39 secondes

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play