publicité

Les ex-otages sont "des islamistes fondamentalistes" selon le patron du Front National à La Réunion

Nouveau dérapage au Front National à propos des ex-otages d'Arlit. Dans une interview sur Réunion 1ère radio, Jean-Claude Otto-Bruc, secrétaire départemental du FN à La Réunion affirme que les quatre ex-otages sont "des islamistes fondamentalistes".

Jean-Claude Otto-Bruc (chemise blanche et cravate noire) lors de la venue de Marine Le Pen en février 2012 pour la campagne présidentielle © Martin Bureau/AFP
© Martin Bureau/AFP Jean-Claude Otto-Bruc (chemise blanche et cravate noire) lors de la venue de Marine Le Pen en février 2012 pour la campagne présidentielle
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Au lendemain de la libération des otages français d'Arlit, sur Europe 1, Marine Le Pen avait suscité un tollé en mettant en cause l'attitude des quatre hommes, à leur retour à Villacoublay. Mais la présidente du Front National avait fait machine arrière quelques heures plus tard, évoquant "une maladresse" de sa part. 

Persiste et signe

Ce lundi, le secrétaire départemental du FN  à La Réunion, Jean-Claude Otto-Bruc, est revenu sur cette déclaration de Marine Le Pen, en allant plus loin. Interrogé ce soir par Sophie Person et Jean-Philippe Lutton, dans "Devant La Réunion", l'émission hebdomadaire de Réunion 1ère radio, voici ce qu'il a affirmé à propos des images diffusées lors du retour des otages:
 

"Moi-même, comme des millions de Français, j'ai été surpris aussi de voir arriver des islamistes fondamentalistes au lieu de Français"









Ecoutez un extrait de Devant La Réunion:

JC Otto Bruc Devant La Réunion

Jean-Claude Otto-Bruc

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play