publicité

Les ex-otages sont "des islamistes fondamentalistes" selon le patron du Front National à La Réunion

  • Par David Ponchelet
  • Publié le 04/11/2013 | 20:25, mis à jour le 05/11/2013 | 21:18

Nouveau dérapage au Front National à propos des ex-otages d'Arlit. Dans une interview sur Réunion 1ère radio, Jean-Claude Otto-Bruc, secrétaire départemental du FN à La Réunion affirme que les quatre ex-otages sont "des islamistes fondamentalistes".

Jean-Claude Otto-Bruc (chemise blanche et cravate noire) lors de la venue de Marine Le Pen en février 2012 pour la campagne présidentielle © Martin Bureau/AFP
© Martin Bureau/AFP Jean-Claude Otto-Bruc (chemise blanche et cravate noire) lors de la venue de Marine Le Pen en février 2012 pour la campagne présidentielle
Au lendemain de la libération des otages français d'Arlit, sur Europe 1, Marine Le Pen avait suscité un tollé en mettant en cause l'attitude des quatre hommes, à leur retour à Villacoublay. Mais la présidente du Front National avait fait machine arrière quelques heures plus tard, évoquant "une maladresse" de sa part. 

Persiste et signe

Ce lundi, le secrétaire départemental du FN  à La Réunion, Jean-Claude Otto-Bruc, est revenu sur cette déclaration de Marine Le Pen, en allant plus loin. Interrogé ce soir par Sophie Person et Jean-Philippe Lutton, dans "Devant La Réunion", l'émission hebdomadaire de Réunion 1ère radio, voici ce qu'il a affirmé à propos des images diffusées lors du retour des otages:
 

"Moi-même, comme des millions de Français, j'ai été surpris aussi de voir arriver des islamistes fondamentalistes au lieu de Français"









Ecoutez un extrait de Devant La Réunion:

Fichier audio

Jean-Claude Otto-Bruc

 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play