publicité

Victorin Lurel annonce la création d'un Conseil représentatif des Français d’Outre-mer

  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le

Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel a annoncé vendredi la création le 31 janvier d'un Conseil représentatif des Français d'Outre-mer (Crefom), qui sera chargé de promouvoir ces territoires et de défendre les valeurs de "vivre-ensemble". 

Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel © JACQUES DEMARTHON/AFP
© JACQUES DEMARTHON/AFP Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel
"Il y a eu des attaques racistes contre des communautés, des Français, contre des ministres (la Guyanaise Christiane Taubira, ndlr), il a manqué une voix unique pour dire ce que nous pensons dans les Outre-mer", a déclaré M. Lurel lors de ses voeux, faisant allusion à la polémique autour de Dieudonné.
 
Ce Crefom, dont le président sera l'ancien délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer Patrick Karam (UMP mais proche de M. Lurel), est destiné à rendre "visibles" les Outre-mer, à en faire "la promotion" ainsi que des valeurs que ces territoires portent : "des valeurs républicaines, de tolérance, de vivre ensemble".

"Le vivre ensemble, on l'a inventé depuis longtemps. Dans les Outre-mer les différences cohabitent pour créer quelque chose de commun, de l'unité dans la diversité. C'est la devise de l'Europe et l'Outre-mer fait vivre ça au quotidien dans nos sociétés multi-ethniques, multi-confessionnelles. Ce vivre ensemble gagne à être connu", a plaidé le ministre.

 

AUDIO : Le ministre des Outre-mer Victorin Lurel au micro de Célia Cléry de Radio Outre-mer 1ere


S'il défend la création d'un "lobby, d'un groupe d'influence, transparent pour porter les Outre-mer autrement" qui "manquait" jusqu'à présent, Victorin Lurel a toutefois récusé toute tentation de communautarisme. "C'est précisément pour lutter contre les communautarismes qu'il sera ouvert à toutes celles et ceux qui ont la passion des Outre-mer, à tous les Français, pour partager l'objectif de mieux faire valoir les Outre-mer".
 
"Je ne veux pas que l'on parle des Outre-mer uniquement quand il y a catastrophe, violence, trafic de drogue ou cyclone mais aussi des talents, de la créativité", a-t-il poursuivi.
 
Le sénateur Georges Patient (PS, Guyane), l'ingénieur guadeloupéen et acteur associatif José Pentoscrope et le comédien Jean-Michel Martial en seront les vice-présidents. Le Crefom accueillera aussi bien des personnalités politiques, associatives, culturelles et un grand nombre d'associations ultramarines.
 

Partagez :

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play