publicité

Le Medef Outre-mer sceptique sur les effets des mesures spécifiques prévues dans le Pacte de Responsabilité

Réunis pour l'université d'été du Medef dans l'hexagone, les représentants du patronat des Départements d'Outre-mer ne sont pas convaincus de l'efficacité du coup de pouce donné par le gouvernement au CICE Outre-mer : il passera de 6 à 9% pour les entreprises ultramarines. 

© JACQUES DEMARTHON / AFP
© JACQUES DEMARTHON / AFP
  • la1ere.fr
  • Publié le
La mesure avait été annoncée par George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, au mois de juin, puis confirmée par François Hollande, le président de la République, la semaine passée lors de son déplacement à La Réunion et Mayotte : pour l'Outre-mer, le CICE, Crédit d'Impôt pour la Compétitivité et l'Emploi, sera augmenté de 50%, passant de 6% à 9%. Cette mesure contenue dans le Pacte de Responsabilité va donc permettre aux entreprises ultramarines de bénéficier d'un crédit d'impôt supplémentaire.

Réunis cette semaine à l'occasion de l'université d'été du Medef, à Jouy en Josas, près de Paris, les représentants ultramarins de l'organisation patronale se sont montrés plutôt circonspects sur les effets de ce CICE survitaminé.
Yann de Prince, le président du Medef Réunion estime qu'il ne s'agit pas d'une solution miracle pour relancer l'économie locale. Il le dit à Martin Baumer de Radio Outre-mer 1ère.

Yann de Prince / Medef Réunion / CICE

Yann de Prince / CICE

Stéphane Lambert, le président du Medef Guyane, estime lui qu'il s'agit d'une mesure qui va dans le bon sens, même si elle n'est pas suffisante pour relancer l'économie et l'emploi. 

Stéphane Lambert Medef Guyane / CICE

Stéphane Lambert / CICE
 
Dans les hypothèses étudiées en ce moment par le gouvernement, figure la possibilité que les entreprises qui opèrent dans certains secteurs d'activité  bénéficient d'un CICE encore plus favorable. Cela permettrait d'aider plus efficacement ces secteurs en crise; comme le BTP et le tourisme. Mais la présidente du Medef Guadeloupe,  Michèle Montantin, n'y est pas favorable. Ecoutez ces explications :

Michèle Montantin / MEDEF Guadeloupe / CICE

Michèle Montantin / CICE

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play