publicité

Les musulmans d'Outre-mer se mobilisent sur les réseaux sociaux

L'assassinat d'Hervé Gourdel par des terroristes islamistes a déclenché une mobilisation des musulmans de France sur les réseaux sociaux. Le slogan "Not in my name", "pas en mon nom" lancé au Royaume-Uni s'est répandu dans le monde et dans l'Outre-mer français. 

Nassimah Dindar, président du Conseil général de La Réunion © DR
© DR Nassimah Dindar, président du Conseil général de La Réunion
  • Par Cécile Baquey
  • Publié le , mis à jour le
"Not in my name" (pas en mon nom) : c'est par cette formule que les jeunes musulmans britanniques ont décidé de se mobiliser contre la barbarie de l’Etat islamique. Cette campagne a été lancée après l’assassinat de l’humanitaire écossais David Haines. En France, le slogan a été repris après le choc déclenché par la décapitation d'Hervé Gourdel. Sur facebook, une page a été ouverte sous le nom de "NotInMyName 974". Les Réunionnais musulmans font part de leur indignation face à ce crime odieux et mettre ainsi à mal l’amalgame entre islam et extrémisme religieux.
 
Not in my name © DR
© DR Not in my name
Faouzia Vitry, conseillère municipale UDI de Saint-Denis © DR
© DR Faouzia Vitry, conseillère municipale UDI de Saint-Denis
Samia Badat Karam, adjointe au Maire, Paris 16ème © DR
© DR Samia Badat Karam, adjointe au Maire, Paris 16ème
Sharif Bemat, enseignant en lycée professionnel © DR
© DR Sharif Bemat, enseignant en lycée professionnel

Et le Guyanais Tariq Abdul Wahad

Tariq Abdul Wahad © DR
Dans le Parisien dont la couverture a fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux, on peut voir ce titre choc : les musulmans de France disent non à la barbarie. Parmi eux, une figure du basket français, le Guyanais Tariq Abdul Wahad qui évolue en NBA, le championnat américain. Converti à l’islam en 1996, il s’insurge contre cet acte de barbarie : "Les musulmans français représentent 10% de la population française et 99% d’entre eux sont pacifiques et tolérants. (…) Notre religion, ce n’est pas ça. Cette violence est juste incompréhensible. Je suis content si la communauté musulmane se mobilise".
Une du Parisien © DR
© DR Une du Parisien

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play