publicité

L’école juive de Montrouge émue par la mort de Clarissa

  • Par Cécile Baquey
  • Publié le , mis à jour le

Le ministre de l’Intérieur s’est rendu ce matin à l’école Yaguel Yaacov de Montrouge pour rassurer les parents d’élèves. Jeudi dernier, c’est à 100 mètres de cette école juive que la policière Clarissa Jean-Philippe a été tuée. 

Fleurs déposées en hommage à Clarissa Jean-Philippe à Montrouge © CB
© CB Fleurs déposées en hommage à Clarissa Jean-Philippe à Montrouge
Le terroriste Amedy Coulibaly voulait-il commettre un attentat dans l’école juive de Montrouge ? En a-t-il été empêché après l’assassinat de la policière martiniquaise Clarissa Jean-Philippe ? Pour l’instant, impossible de répondre. Toutefois, ce lundi matin vers 8h, le ministre de l’Intérieur s’est rendu à l’école Yaguel Yaacov pour annoncer que  "les 717 écoles et lieux de culte juifs de France seront protégées, dès ce lundi, par 4.700 policiers et gendarmes, et des soldats seront envoyés en renfort dans les 48 heures". Les Juifs de France n’ont pas oublié le carnage commis par Mohammed Merah dans une école juive de Toulouse en 2012.
 
Ecole Yaguel Yaacov Montrouge © CB
© CB Ecole Yaguel Yaacov Montrouge


"Elle nous a sauvés"

Bernard Cazeneuve a pu s’entretenir à Montrouge avec des parents d’élève inquiets. C'est à une centaine de mètres de l’école fréquentée par leurs enfants que la jeune policière municipale, Clarissa Jean-Philippe, a été tuée jeudi par le jihadiste Amédy Coulibaly. "Elle nous a sauvés", ont témoigné des parents. "Ils ont été nombreux à nous écrire pour témoigner leur reconnaissance à cette policière, si elle n'avait pas été là, qui sait ce qu'il se serait passé", a dit sur place le président du consistoire israélite de France, Joël Mergui.
 

Une des victimes du supermarché casher avait beaucoup d'amis dans l'école

Par ailleurs, l’école a été durement éprouvée par l’attentat commis par le même Amédy Coulibaly  au supermarché casher où il a tué quatre hommes juifs. "L’une des victimes, Philippe Braham, fréquentait la synagogue de Montrouge et comptait beaucoup d’amis parmi les parents", précise à la1ère Michèle Favre, la directrice de l’école.
 

Une cérémonie à Montrouge

Une cérémonie aura lieu mardi 13 janvier le soir au Beffroi de Montrouge en mémoire de Clarissa Jean-Philippe avec une messe dite par le père Pierre Bourdon. Au départ, elle devait avoir lieu dans l’église, mais devant l’affluence des demandes, la mairie a préféré choisir un lieu plus grand. "A l’école, énormément de parents nous ont demandé quand aurait lieu l’hommage à la jeune femme policière, précise Michèle Favre. Nous avons donc envoyé ce matin par mail toutes les informations aux familles". Ecoutez ici la réaction de la directrice de l'école Yaguel Yaacov :

 


Messages à Clarissa

A 100 mètres de l’école, sur l’avenue Pierre Brossolette, les bouquets de fleurs s’entassent et les messages affluent en hommage à Clarissa. Ce lundi vers midi, Farah, Nefissa et Katia, trois collégiennes de Montrouge sont venues déposer un petit message (sur la photo ci-dessous) :
 
Farah, Nefissa et Katia rendent hommage à Clarissa © CB
© CB Farah, Nefissa et Katia rendent hommage à Clarissa
Message de Ferah, Nefissa et Katia © CB
© CB Message de Ferah, Nefissa et Katia

 
            

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play