publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Dany Laferrière est entré à l'Académie française, en évoquant Haïti, Césaire et Senghor (REPLAY)

La cérémonie d'intronisation de l'écrivain né en Haïti s'est déroulée jeudi après-midi en présence de François Hollande et d'un public nombreux. Sous la coupole, Dany Laferrière a évoqué le vaudou, Haïti, le Québec et les grandes figures de la négritude : Senghor, Damas et Césaire.

© la1ere.fr
© la1ere.fr
  • la1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Très codifiée, la cérémonie sous la coupole de l'Académie française, n'a pas réservé de surprise. En présence de nombreux invités dont François Hollande, Michaëlle Jean, ou encore Lilian Thuram, Dany Laferrière, dans son nouvel habit vert d'académicien a d'abord, tradition oblige, prononcé son discours de réception, en rendant hommage à son prédécesseur au fauteuil numéro 2 de l'institution, Hector Bianciotti. 

L'écrivain haïtien a fait référence dans son discours à trois grandes figures de la négritude:

Pour moi ce fut d’abord ce trio qui a inscrit la dignité nègre au fronton de Paris : le Martiniquais Aimé Césaire, le Guyanais Léon-Gontran Damas, et le Sénégalais Léopold Sédar Senghor. Ce dernier a occupé pendant dix-huit ans le fauteuil numéro 16. C’est lui qui nous permit de passer, sans heurt, de la négritude à la francophonie. Chaque fois qu’un écrivain, né ailleurs, entre sous cette Coupole, un simple effort d’imagination pourra nous faire voir le cortège d’ombres protectrices qui l’accompagnent.























La réponse d'Amin maalouf

C'est ensuite un autre académicien, Amin Maalouf, qui a pris la parole pour répondre au discours de Dany Laferrière. Il a longuement évoqué l'histoire tourmentée entre la France et Haïti :

Les terres d’Amérique d’où vous venez, Monsieur, nous les chérissons depuis toujours dans cette Compagnie, comme dans ce pays. Nouvelle-France, Saint-Domingue, Québec, Canada, Haïti... Tant d’affinités ! Tant de réminiscences ! Tant de passion réciproque ! Tant de fidélité !

Et cependant, que de rendez-vous manqués ! Tel celui qui faillit avoir lieu à l’époque de la Révolution, qui aurait changé bien des choses pour Haïti, pour la France, et sans doute aussi pour l’humanité entière, mais qui s’acheva, hélas, dans le remords et l’amertume.

 

















Revoir l'intégralité de la cérémonie

La cérémonie était diffusée en direct sur la1ere.fr. Pour la revoir en intégralité, c'est ici :

Cérémonie académie Dany Laferrière

 
Revoir le JT spécial de France Ô

Infosoir Dany Laferrière

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis