publicité
Examens 2017
avec

Rechercher un résultat

Trois Antillaises dans le premier guide numérique des "Expertes"

Le premier annuaire numérique et gratuit de femmes expertes en France a été mis en ligne ce lundi. Trois Antillaises y figurent : une docteur en psychologie, une enseignante-chercheuse spécialisée en chimie analytique, et une économiste du développement. 

De gauche à droite : Gaëlle Ferrant, Myriam Bonose et Mélissa Arneton. © DR
© DR De gauche à droite : Gaëlle Ferrant, Myriam Bonose et Mélissa Arneton.
  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le
En France actuellement, seulement 20 % des experts invités dans les médias sont des femmes. Partant de ce triste constat, Marie-Françoise Colombani et Chekeba Hachemi ont créé en 2012 le premier « Guide des expertes » en version papier. Après trois éditions, ce guide est devenu aujourd’hui un guide numérique et gratuit, avec le soutien, entre autres, de Radio France, France Télévisions et des militantes de Prenons la Une.   
 
Dénommé expertes.eu, le site internet dédié propose une base unique de données composée environ d’un millier de femmes chercheuses, chefs d’entreprises, présidentes d’associations ou responsables d’institutions. Pour éviter toute possibilité d’influence, la base n’inclut pas les expertes dont l’activité principale est le journalisme, les élues politiques et les femmes travaillant dans une association rattachée à un parti politique. Toute femme possédant une expertise répondant aux conditions d'inscription peut créer sa fiche sur le site.
 

200 thématiques et 2500 mots-clés 

En ligne, il est possible d’effectuer une recherche par expertes « métiers », « recherche », et « société civile », ainsi que par « région » et « mots-clés ». Cela donne environ 200 thématiques et 2500 et mots-clés. A ce jour, aucun département ou territoire d’Outre-mer ne figure dans les régions recensées par le site. Cependant, trois Antillaises figurent parmi les expertes. Les voici. 
 
Mélissa Arneton : cette universitaire et chercheur de père martiniquais est docteur en psychologie de l’éducation en milieu interculturel, notamment dans les départements d’Outre-mer. Ingénieure de recherche à l’INS HEA (Institut national supérieur de formation et de recherche pour l’éducation des jeunes handicapés et les enseignements adaptés), ses travaux actuels portent sur les questions liant handicap et diversité.  Elle est également membre associée à l’IRIST (Institut de recherches interdisciplinaires sur les sciences et la technologie).
 
Myriam Bonose : d’origine martiniquaise, Myriam Bonose est une enseignante-chercheuse de l’université Paris-Sud spécialisée et docteur en chimie analytique. Ses activités de recherche s’articulent autour de la mise au point de méthodes performantes de séparation et d’identification dans des mélanges complexes en chromatographies liquide et gazeuse et en spectrométrie de masse. Elle a, par ailleurs, la coresponsabilité d’une licence professionnelle spécialité chimie analytique.
 
Gaëlle Ferrant : originaire d’une famille de Sainte-Rose en Guadeloupe et née à Paris, Gaëlle Ferrant est économiste du développement, spécialiste des inégalités de genre au Centre de développement de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ses publications concernent la mesure et le coût de la discrimination liée au genre en termes de développement économique et humain. Elle est titulaire d’un doctorat de l’université Paris I – Sorbonne avec une thèse sur les inégalités de genre dans les pays en voie de développement et dans l'utilisation du temps.
(Source : expertes.eu)
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play