publicité
Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Une Martiniquaise portée disparue à Manchester, en Grande-Bretagne

  • Laura Philippon / Tiziana Marone
  • Publié le , mis à jour le

Âgée de 31 ans, Rebecca V. est portée disparue depuis vendredi dernier, à Manchester. La police anglaise est mobilisée. La jeune martiniquaise vivait en Angleterre depuis 4 ans et s’était mariée il y a peu. Inquiète, sa sœur, Gisèle, a lancé un avis de recherche sur internet.

Sans nouvelle de sa sœur Rebecca depuis le 3 juillet, Gisèle  vient de publier un avis de recherche sur les réseaux sociaux. Inquiète, cette Martiniquaise qui vit en Seine-et-Marne se mobilise pour tenter de retrouver sa sœur portée disparue en Angleterre. "Je suis loin, je ne peux pas quitter mon travail et mes enfants pour me rendre à Manchester et je ne sais pas comment faire, confie désemparée la mère de famille. Je reste calme pour le moment, mais c’est difficile. Mon père est très angoissé et ma mère, elle, est aux Antilles. C’est très compliqué".


Une disparition inquiétante

Rebecca V. a disparu vendredi dernier alors qu’elle devait se rendre chez son médecin généraliste, à Manchester. Son mari est le dernier à l’avoir vu, elle était alors vêtue d’une veste rouge et d’un jean. L’avis de recherche diffusée par la police anglaise précise également que la jeune femme de 31 ans a les "cheveux tressés, porte des lunettes et parle avec un accent français". Sur son site, la police de Manchester se dit préoccupée par cette disparition. Rebecca aurait quitté son domicile "sans sa carte bancaire, ni téléphone portable".


Un mariage compliqué

Depuis quatre ans, Rebecca V. vit de l’autre côté de la Manche, en Angleterre. Un rêve devenu réalité pour cette jeune martiniquaise. "Elle était passionnée par les langues étrangères et voulait absolument faire sa vie dans ce pays", se souvient sa sœur Gisèle, originaire de Ducos en Martinique. Préparatrice de commandes dans un magasin, Rebecca s’installe d’abord à Cardiff pendant trois ans.

Il y a trois mois, la jeune martiniquaise a déménagé à Manchester. "Rebecca s’est mariée en Angleterre avec un homme d’une trentaine d’années originaire du Nigéria, raconte Gisèle qui avait remarqué de sérieux problèmes dans le couple. Cet homme, je le connais peu. De passage à Paris, elle nous l’a présenté en une demi-journée après son mariage. C’est lui qui m’a averti de la disparition de ma sœur vendredi dernier".

Une jeune femme fragile

Depuis qu’elle était mariée, Rebecca était devenue "fragile psychologiquement". "Début juin, ma sœur a débarqué chez moi avec toutes ses valises. Son mari m’a dit que c’était terminé, qu’il n’en voulait plus", raconte Gisèle qui découvre alors une sœur "amaigrie, renfermée, fatiguée et psychologiquement pas bien". "Puis il est revenu la chercher, il l’a supplié de revenir, elle a accepté. Il avait main mise sur elle", regrette Gisèle.

Il prenait toutes les décisions sans nous consulter. Il disait juste : "she's my wife"







Le lendemain, le 20 juin, alors que le couple s’apprête à repartir à Manchester pour prendre un nouveau départ, Rebecca fait une tentative de suicide et est hospitalisée plus d’une semaine dans un service psychiatrique de la région parisienne. "C’est elle qui en a fait la demande, elle ne voulait pas quitter l’hôpital", explique Gisèle. "Pourtant, son mari voulait a tout prix qu’elle sorte, il a beaucoup insisté, c’était très compliqué et difficile à vivre. Il refusait d’admettre qu’elle serait mieux auprès de sa famille pour se reconstruire. Il prenait toutes les décisions sans nous consulter. Il disait juste : she's my wife".

"Je le connais peu ce Monsieur"

Gisèle demande alors discrètement à sa sœur si elle a peur de son mari ? Rebecca répond "non". Mais quelques heures plus tard, elle supplie sa sœur de venir la chercher à l’hôpital. "Elle nous disait ça, puis elle changeait de version et de discours quand son mari était là. Elle disait toujours : -mon mari et moi, mon mari et moi-", raconte Gisèle qui peine à discerner le vrai du faux. "Le problème, c’est que je le connais trop peu ce Monsieur, je ne veux pas porter de jugement hâtif, mais je ne comprends pas ses comportements".

Rebecca et son mari sont donc repartis en Angleterre le jeudi 2 juillet. La jeune femme a disparu le lendemain. La police anglaise est actuellement à sa recherche. Gisèle a également signalé la disparition de sa sœur en France. Elle n’exclut pas que Rebecca puisse y être.

Ecoutez ci-dessous le témoignage de Gisèle V. au micro de Tiziana Marone d'Outre-mer 1ère : 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play