publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

"Raid des 7 bornes" en Guyane: légionnaires et scientifiques revenus à bon port

  • la1ere.fr avec AFP
  • Publié le

Le "raid des 7 bornes", expédition inédite commune au CNRS et à la Légion étrangère, aux confins de la forêt tropicale profonde amazonienne en Guyane, est revenue vendredi à Cayenne après 40 jours de marche.

La forêt guyanaise, près de Dorlin © AFP/Archives, Jody Amiet
© AFP/Archives, Jody Amiet La forêt guyanaise, près de Dorlin
La quinzaine de légionnaires du 3e régiment étranger d'infanterie (REI) de Kourou, un ethnobotaniste du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) Guyane et le géographe François-Michel Le Tourneau, coordonnateur de l'expédition, ont été ramenés par hélicoptère à Cayenne.
 

Un espace "mal connu"

L'équipe était partie le 2 juin de Maripasoula, commune de l'Ouest de la Guyane, et a parcouru près de 400 kilomètres le long des sept bornes qui délimitent la frontière franco-brésilienne. L'objectif principal était "de permettre une actualisation des connaissances" écologiques, cartographiques, "sur cet immense espace très isolé, extrêmement difficile d'accès et particulièrement mal connu", explique le 3e REI.
 

L'orpaillage illégal

Pour leur part, les militaires ont mené "une mission de renseignement sur les activités humaines dans la zone frontière" liées à l'orpaillage illégal. Les militaires ont aussi "perfectionné les techniques de progression et confirmé la capacité des légionnaires à durer en forêt profonde".
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play