publicité

Cheveux afro (4/6). Portait de Gilles Boldron, un coiffeur martiniquais devenu expert des cheveux crépus, frisés, bouclés et ondulés

Le cheveu naturel se démocratise et La1ère.fr y consacre cette semaine un dossier. Ce mercredi 2 décembre, découvrez le portrait de Gilles Boldron, un jeune Martiniquais devenu comme son père, expert des cheveux afro. Très prisé, il vient d'ouvrir, à 39 ans, un second salon à Paris.

A 39 ans, le Martiniquais Gilles Boldron fait partie des quelques spécialistes du cheveu afro à Paris. © LP
© LP A 39 ans, le Martiniquais Gilles Boldron fait partie des quelques spécialistes du cheveu afro à Paris.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Dans le premier volet de ce dossier, La1ère.fr vous a fait partager les témoignages de jeunes Guadeloupéennes qui ont décidé de revenir au cheveu naturel. Dans un second article, vous avez pu lire les difficultés qu'ont encore les femmes aujourd'hui à assumer leur afro face à un manque de considération de ce cheveu, mais aussi un manque de formation.

Peu de professionnels de la coiffure sont en mesure de couper et entretenir un cheveu naturel au XXIe siècle, en France. Une situation que déplore Gilles Boldron, un des rares spécialistes des cheveux afro.

La1ère.fr est allé à sa rencontre. Comme son père, expert de l'afro depuis les années 70, ce jeune Martiniquais s'est formé aux Etats-Unis. Il est aujourd'hui à la tête de deux salons de coiffure dans Paris et son carnet de rendez-vous est bien rempli. 

Cliquez sur l'icône "VIEW STORY" ci-dessous pour découvrir le reportage : 



Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play