publicité

Cérémonie des Oscars: Hollywood accusée de racisme

La liste des nommés pour la 88e cérémonie des Oscars est tombée: aucun acteur ou actrice noire n'y figure. L'annonce ravive les accusations de racisme à l'encontre d'Hollywood. Une critique largement relayée dans l'Hexagone alors que la situation des acteurs noirs français n'est pas plus enviable.

© MARK RALSTON / AFP
© MARK RALSTON / AFP
  • Par Maïté Koda
  • Publié le
Fin du suspens: aucun acteur ou actrice noire n'obtiendra d'Oscars à la cérémonie  du 26 février. Et pour cause, de Jennifer Lawrence à  en passant par Charlotte Rampling et Leonardo DiCaprio, la liste des nommés est exclusivement blanche.

 
A l'annonce des nominations, le hashtag #OscarsSoWhite, autrement dit #LesOscarsSiBlancs est rapidement devenu un des plus utilisés Twitter aux Etats-Unis. Nombreux sont ceux qui soulignent que la promotion 2015 manquait tout aussi cruellement de diversité. Et s'interrogent sur l'absence d'Idris Elba à l'affiche de Beast of no Nation, de Will Smith (Concussion) ou encore de Michael B Jordan (Creed: l'héritage de Rocky Balboa). En 2015, c'était la non nomination d'Ava DuVernay, la réalisatrice du film Selma sur Martin Luther King qui avait fait grincer des dents.
 
 

Une Académie des Oscars blanche, âgée et masculine

S'agit-il d'un oubli à répétition ou d'un rejet? Les commentateurs américains ont commencé par se pencher sur la composition de l'Académie des Oscars, qui décide des nominations. Cette dernière est composée à 94% de blancs. On y trouve 77% d'hommes et 86% de ses membres ont plus de 50 ans.
 
Selon les analystes, ces hommes blancs âgés auraient donc naturellement tendance à choisir des films et des acteurs qui leurs ressemblent. Difficile alors de les imaginer  séduits par des stars afro américaines ou par des longs-métrages retraçant leur parcours.
Mais cette discrimination n'est pas récente, au contraire. Le site de France TV Info s'est penché sur les statistiques.
 

Seuls 1,2% des Oscars sont revenus à des Afro-Américains

Sur les quelques 2 947 statuettes décernées depuis la création de la cérémonie des Oscars en 1929, seulement 36 ont été remises à des Afro-Américains. Ce qui fait un ratio de 1,2%... C'est dans les catégories "meilleure chanson" et "meilleure actrice dans un second rôle" que les récompenses sont les plus nombreuses: 6 pour chacune de ces catégories.
Ce n'est qu'en 2002 qu'une femme noire, Halle Berry obtient pour la première fois l'Oscar de la meilleure actrice. Quant à celui du meilleur réalisateur, il aura fallu attendre 2014 et le film Twelve years a slave du Britannique Steve McQueen.
 
 
Cette absence cruelle de récompense est également à lier à un manque de représentation dans les films et séries télévisées. Toujours selon le site France TV Info, seuls 10,5 % des films produits à Hollywood en 2011 avaient pour acteur ou actrice principale une personne issue des minorités.
 

Et en France?

La situation des acteurs et actrices noir(e)s de notre coté de l'Atlantique  est loin d'être plus reluisante, bien au contraire. En 2012, Omar Sy est devenu le premier Noir à remporter le prix du meilleur acteur avec son rôle dans le film Intouchables. Il reste à ce jour le dernier. Parmi les nommés, on a pu voir Aïssa Maiga en 2007 pour son rôle dans le film Bamako, ou encore le réalisateur Lucien Jean-Baptiste, nommé en 2010 pour le César du premier film avec La première étoile
 
Néanmoins, outre ces quelques noms, pas toujours connus du grand public, pouvoir admirer des acteurs noirs ayant des rôles importants dans des films français reste un phénomène anecdotique. Déjà en 2000, le comédien et  réalisateur Luc Saint-Eloy avait dénoncé l'invisibilité des Noirs dans le cinéma français lors d'une apparition surprise en direct sur la scène des Césars, sous les regards gênés du gratin du cinéma.
 

luc saint eloy
 
Quinze ans plus tard peu de choses ont changé, à en croire la comédienne Yasmine Modestine. En juin 2015, cette métisse martiniquaise racontait sa condition de comédienne noire dans son livre "Quel dommage que tu ne sois pas plus noire". Elle y détaille son parcours, les rôles auxquelles les Noirs sont cantonnés (délinquant, nounou, sans-papier…) mais aussi les contraintes liées au milieu du doublage, où il semble établi que les Noirs ont des voix particulières, et ne peuvent doubler des Blancs, alors que l'inverse est possible.

Interrogé sur la question par le site Slate.fr , Régis Dubois, auteur et docteur en cinéma expliquait l'absence d'acteurs noirs en France par "des raisons politiques, culturelles, économiques, des questions de racisme inconscient en rapport avec les tabous de l'esclavage et de la colonisation".
 

 Des acteurs qui ne seraient pas "bankables"

"Au niveau économique, les producteurs pensent que les acteurs ne sont pas “bankables”, qu'ils ne rapportent pas d'argent, que les Français qui sont blancs ne vont pas aller voir les films s'il y a des acteurs noirs, ce qui est une aberration parce que les films hollywoodiens avec des acteurs noirs marchent.", affirmait-il alors

En 2011, le film Intouchables avec Omar Sy a réunit 19 millions de spectateurs dans les salles.
 

 
 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play