publicité

Archives d’Outre-mer : il y a 20 ans, Georges De Caunes nous embarquait en Terre Adélie

L’Astrolabe va être baptisé ce 12 juillet à Concarneau. Ce tout nouveau navire va effectuer des missions logistiques et de souveraineté dans les Terres australes françaises. Il y a 20 ans, le journaliste Georges de Caunes nous faisait découvrir de manière très imagée la Terre Adélie.  

Le monde selon Georges © DR
© DR Le monde selon Georges
  • Par Cécile Baquey
  • Publié le
La Terre Adélie est une longue bande de terre française en Antarctique. Découverte en 1840 par l’explorateur Jules Dumont D’Urville, cette terre a pris le nom de l'épouse de cet officier de marine. Les membres de l’expédition ont débarqué au moyen de deux canots : l’Astrolabe et la Zélée.

La Terre Adélie

Un nouvel Astrolabe, un navire océanographique flambant neuf va être inauguré le 12 juillet prochain à Concarneau. Ce navire effectuera des missions de logistiques, de soutien et de souveraineté au large des terres australes françaises. L'occasion de partir à la découverte de l'une de ces terres franacaises du bout du monde : la Terre Adélie.

Un style inimitable

Pour rejoindre la base scientifique Dumont d’Urville en Terre Adélie, l’Astrolabe part de Hobart en Tasmanie (île d’Australie) et effectue 2 700 km. Ce périple, Georges de Caunes le raconte dans un reportage au style inimitable. Diffusé il y a 20 ans, le journaliste raconte de manière imagée le périple pour se rendre en Terre Adélie et la vie sur dans la base scientifique.

Et comme nous entrons dans les eaux territoriales françaises, cocorico ! On hisse le pavillon tricolore afin de saluer les premiers habitants. Ils sont français, ils sont manchots, ils vivent en colonie.


 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play