publicité

Cyclone Maria : La Dominique dévastée, des pluies diluviennes en Guadeloupe, Saint-Martin en alerte [SYNTHESE]

La Dominique a été dévastée par l’ouragan Maria. Rétrogradé en catégorie 4 après son passage sur cette île, il a touché de plein fouet Marie-Galante, le sud de la Basse-Terre et les Saintes en Guadeloupe puis il est repassé en catégorie 5. Saint-Martin ravagée par Irma est en vigilance rouge. 

© DR
© DR
  • La1ère.fr
  • Publié le , mis à jour le

#1 La Dominique dévastée

Les habitants de la Dominique "ont perdu tout ce qui pouvait être perdu" après le passage de l'ouragan Maria, a affirmé mardi le Premier ministre de l'île des Caraïbes, Roosevelt Skerrit sur sa page Facebook.

"Les vents ont emporté les toits chez presque toutes les personnes avec lesquelles j'ai parlé ou été en contact. Le toit de ma propre résidence officielle a été un des premiers à s'envoler", a écrit le Premier ministre.

"Les premières informations font état de destructions très étendues. A ce stade, nous avons perdu tout ce qui pouvait être perdu", a-t-il rapporté, en lançant un appel à "l'aide de toute nature", et notamment des hélicoptères afin de pouvoir évaluer l'étendue des dégâts depuis le ciel.

Aucune victime n'est signalée jusqu'à présent dans l'île, a ajouté le Premier ministre, selon qui des glissements de terrains sont toutefois à craindre en raison des pluies diluviennes. De son côté, le chanteur guadeloupéen Admiral T ne se faisait pas trop de soucis pour son père se trouvant à la Dominique. "C'est un soldat", dit-il.  


La Dominique (73 000 habitants) avait été placée en état d'alerte avant le passage de Maria, un ouragan de catégorie 5, dans la nuit de lundi à mardi. Les ports et l'aéroport avaient été fermés, tous les refuges ouverts et les habitants des zones situées près de la mer priés d'évacuer vers les hauteurs. En 1979, la Dominique avait déjà été dévastée par l’ouragan David.

#2 Déluge en Guadeloupe

Difficile pour l'instant de dresser un état des lieux précis de la situation en Guadeloupe comme l'indique la préfecture ci-dessous. Toutefois, de nombreux témoignages indiquent que le cyclone Maria a bien secoué l'archipel. Des vents d'une violence rare se sont abattus sur le sud de la Basse-Terre ainsi qu'aux Saintes. Des pluies diluviennes continuent de tomber. Dans la nuit, environ 10 000 foyers se trouvaient sans électricité. 


Témoignage Guadeloupe 1ère © Guadeloupe 1ère
© Guadeloupe 1ère Témoignage Guadeloupe 1ère

Le point avec Gilbert Pincemail de Guadeloupe 1ère, en direct du Gosier à 4h45 (10h45 à Paris) :



Le cyclone Maria n'avançant qu'à 15 km/heure, les effets de l'ouragan -de fortes pluies, des vents violents et des houles impressionnantes- se sont fait ressentir pendant plusieurs longues heures. Le préfet de la Guadeloupe a invité la population à la plus grande prudence sur Guadeloupe 1ère. La radio a donné des informations 24h sur 24H. A 11 h de Paris (5h en Guadeloupe), l'ouragan Maria est repassé en catégorie 5. 

 

Selon le directeur de la sécurité civile, Jacques Witkowski, le cyclone Maria est passé très près des Saintes. L'oeil du cyclone s'est trouvé à moins de 20 km de l'archipel. Les rapatriés de Saint-Martin ont du revivre le passage en Guadeloupe d'un cyclone aussi violent que l'ouragan Irma.

#3 Saint-Martin et Saint-Barthélémy dans l'angoisse

Saint-Martin et Saint-Barthélemy, les deux îles des Petites Antilles où Irma a fait 11 morts et des centaines de millions d'euros de dégâts au début du mois, ont été placées en alerte rouge.

Météo-France a publié un bulletin pour Saint-Martin et Saint-Barth à 2h54 (heure locale), 8h54 (heure de Paris). Maria devrait passer à 150 kilomètres des îles du nord, qui sont en vigilance rouge. Il devrait provoquer en fin de nuit et ce mardi matin des vents à 90 km/h en rafales. Plus tard dans la journée, les rafales pourront atteindre 140 km/h. Des pluies abondantes sont également attendues. Regardez ci-dessous le bulletin complet.


"Nous aurons des difficultés importantes", a reconnu le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, rappelant que "la Guadeloupe était le centre logistique à partir duquel nous pouvions alimenter l'île de Saint-Martin et organiser l'ensemble des rotations aériennes et des approvisionnements".

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a déclaré depuis la Guyane qu'elle restait "en lien permanent" avec les élus des Antilles. "Il ne nous reste malheureusement qu'à attendre le passage pour espérer que les dégâts soient le moins possibles importants", a ajouté la ministre qui a assuré que "toutes les mesures de sécurités ont au rendez-vous".

#4 La Martinique épargnée

Maria a touché auparavant la Martinique, où 33.000 foyers ont été privés d'électricité, selon la préfecture, mais le bilan des dégâts était encore difficile à établir, du fait de la nuit et de la violence des vents.

Le préfet de Martinique a maintenu mardi l'arrêt de l'activité économique et la fermeture des écoles. La population doit rester confinée, seuls les services de sécurité étant habilités à se déplacer pour faire l'évaluation des dégâts. Tous les vols ont été annulés dans les deux aéroports de Guadeloupe et Martinique.

#5 Porto Rico et les autres îles en alerte

Des alertes ouragan ont également été déclenchées dans les îles de Porto-Rico, Saint Kitts et Nevis, Montserrat (Royaume-Uni), les Iles Vierges britanniques et américaines, Antigua-et-Barbuda, Sainte-Lucie, ainsi que Saint-Eustache et Saba (Antilles néerlandaises).

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play