publicité

Consultation et plagiat

  • Par Edwige Saint-Thomas
  • Publié le , mis à jour le

Marine Le Pen reprend mot pour mot un discours de François Fillon. Emmanuel Macron dit, à son tour, non à Jean-Luc Mélenchon. Les électeurs de la France Insoumises invités à se prononcer.

© AFP
© AFP

Discours plagié ?

A quelques jours du second tour. Les deux candidats en lice ont tenu hier leur dernier grand meeting. Marine Le Pen à Villepinte en région parisienne. Particulièrement offensive, elle a qualifié Emmanuel Macron d’"adversaire du peuple". Ce discours a également attiré l’attention pour d’autres raisons. La candidate n’a pas hésité à reprendre à son compte des pans entiers d’un discours prononcé par François Fillon le 15 avril dernier. Un fait notoire relevé par le site Internet RidiculeTV.
David Rachline, soutien de Marine Le Pen, parle d’un "clin d’œil" pour faire ressortir les éléments intéressants du discours de François Fillon. Une manière assure-t-il de faire le buzz. Il l’a dit ce matin sur France 2.

Macron appelle les ultramarins à ne pas voter Le Pen

Emmanuel Macron lui était hier à la Villette. Il s’est notamment adressé aux électeurs des Outre-mer pour les inviter à ne pas voter Marine Le Pen. "Vous ne pouvez-pas vous tourner vers le Front national, vous ne pouvez pas vous tourner vers un parti qui veut le repli de la France, vous en êtes l’ouverture" a-t-il déclaré. Il a également annoncé qu’il compte "confirmer les engagements pris par le gouvernement actuel en faveur de la Guyane et mettre en place, dès les premiers mois, un plan d’urgence pour les territoires d’Outre-mer".
Un message vraisemblablement reçu par Lise, une guadeloupéenne qui vit à Paris. Elle a assisté à ce discours.

Fichier audio

Propos recueillis par Julie Straboni

Le choix de la France Insoumise 

Dans la soirée Emmanuel Macron s'est rendu sur le plateau de TF1. Il en a profité pour décliner la proposition de Jean-Luc Mélenchon. Le leader de la France Insoumise l’avait invité ce week-end à assouplir son projet de réforme du code du travail. Pas question, lui a répondu en substance le leader d’En Marche !. Et à défaut de consigne de vote de la part de Jean-Luc Mélenchon. Les militants de la France Insoumise étaient appelés pendant une semaine à exprimer leur préférence pour le second tour lors d’une consultation sur internet. Les résultats sont attendus aujourd’hui.
 

Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play