publicité

Programme et créateurs d'entreprises

  • Par Jean-Marie Chazeau
  • Publié le

Au sommaire : un programme « en marche », une signature pour Oscar Temaru, et une réaction du porte-parole de François Fillon pour l’outre-mer sur le climat politique actuel…

© FTV
© FTV
Demandez le programme
Emmanuel Macron a bien un programme : il le dévoile aujourd’hui. Les chapitres consacrés à l’outre-mer seront développés lors de son voyage à la Réunion : le candidat d’En Marche a confirmé hier, en marge de sa visite au salon de l’agriculture, qu’il se rendrait bien sur l’île avant le premier tour.
Pour le reste, on y trouve des mesures comme la fin des régimes spéciaux de retraite, notamment pour les parlementaires, un nouveau système d’assurance chômage confié à l’Etat et ouvert à tous, y compris les indépendants et les artisans, ou encore la création de 4 à 5 000 postes d’enseignants, et 10 000 postes de policiers et gendarmes.

Climat politique
François Fillon, poussé par sa probable mise en examen le 15 mars prochain, l’a réaffirmé hier : "je ne céderai pas, je ne me retirerai pas". 
Il s’est dit aussi victime d’un « assassinat politique ». Ce climat général risque-t-il de faire le jeu du Front National ? Philippe Houillon, le porte-parole du candidat de la droite pour les Outre-mer, "pense qu'il y a un risque de l'avénement de Marine Le Pen

Selon un sondage Harris Interactive ce matin pour RMC et le site Atlantico, réalisé après la déclaration de François Fillon, seuls 25% des Français souhaitent qu’il maintienne sa candidature, 10 points de moins par rapport à début février.
Pour l’instant, le Conseil constitutionnel a validé plus de 700 parrainages pour François Fillon, le seul à dépasser les 500 nécessaires. Parmi les 26 candidats comptabilisés, le Polynésien Oscar Temaru n’a pour l’instant qu’une seule signature validée par le Conseil, celle d’un maire de Corse.

Moi, président : une chef d'entreprise de Mayotte
Notre séquence Moi, président, aujourd’hui une chef d’entreprise de Mayotte, Farda MARI. Elle est directrice de Crea Pépites à Mayotte, qui conseille et accompagne les jeunes créateurs d'entreprise de l'île. De passage à Paris, elle s’est mise pour nous dans la peau d’un chef de l’Etat.

Farda Mari, Créa Pépite, Mayotte

Fichier audio

La Mahoraise Farda Mari au micro de Tessa Grauman.

Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis