publicité

Victoire et législatives

  • Par Edwige Saint-Thomas
  • Publié le

Emmanuel Macron est le nouveau président. Une large victoire face à Marine Le Pen. Les regards sont déjà tournés vers les législatives.

Emmanuel et Brigitte Macron © MICHAEL KAPPELER / DPA
© MICHAEL KAPPELER / DPA Emmanuel et Brigitte Macron

Une large victoire

66,06% des voix, c’est le pourcentage des voix obtenu par Emmanuel Macron. Il devance Marine Le Pen qui recueille 33,94 % des suffrages. Il devient ainsi le nouveau président de la république française. Richard Ferrand secrétaire général d'En Marche! était avec Emmanuel Macron au moment de l’annonce des résultats, juste avant que le nouveau président n’aille retrouver ses milliers de partisans devant la pyramide du Louvre. Il a décrit, ce matin sur RTL, l’état d’esprit du fondateur du mouvement En Marche. Il parle d’"une joie teintée de gravité" affiché par le nouveau président.
 

Quelle légitimité ?

Le  second tour a été marqué par une forte abstention (25,38%), le plus fort taux depuis le scrutin présidentiel de 1969. Les bulletins blancs et nuls approchent les 9% des inscrits un record pour une présidentielle. Des chiffres qui ne sont pas de nature à remettre en cause la légitimité d’Emmanuel Macron affirme l’écologiste François de Rugy. Il faut selon lui "arrêter de décrédibiliser les élections ou alors on en fait plus" .
 

Le FN et le complot

Dans son discours hier soir Marine Le Pen a reconnu sa défaite mais elle a parlé d’un "résultat historique et massif" pour le Front National. Pour expliquer cet échec ce matin sur Europe 1 Florient Philippot évoque lui une sorte de complot. Il met en cause "l’intégralité du bruit médiatique, du showbiz, des grandes banques qui se sont ligués autour de leur candidat M.Macron".
 

Le programme des présidents

Emmanuel Macron doit assister aujourd’hui aux cérémonies du 8 mai au côté du président sortant François Hollande, avant de s'atteler à la composition de son gouvernement en prévision des législatives. Ary Chalus, le président de la collectivité de Guadeloupe a assuré sur Guadeloupe 1ere qu’il n’était pas particulièrement intéressé par un poste de Ministre des Outre-mer. Emmanuel Macron assistera également à la Journée nationale des mémoires de l'esclavage mercredi, juste après le dernier Conseil des ministres du quinquennat Hollande.
        

Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play