publicité

"Demain tout commence" : le cas du cascadeur

  • Par Jean-Marie Chazeau
  • Publié le , mis à jour le

Un plagiste du sud de la France, un peu ado attardé, se retrouve à Londres avec un bébé métis dans les bras… Omar Sy en papa  poule, plus enfant que sa fille, devient cascadeur au cinéma, doublé comme dans tous ses films par un Martiniquais, qui apparait à l'écran pour la première fois...

© Mars Films
© Mars Films
« Le cinéma m’est tombé dessus… et moi je tombe », dit Samuel, le héros du film, devenu cascadeur dans des productions anglaises après avoir quitté le sud de la France où il draguait les jolies filles jusqu’à ce qu'une jeune Anglaise lui colle un bébé dans les bras en lui expliquant qu'il s'agit de sa fille, avant de tourner les talons. Face à elle, Omar Sy fait du Omar Sy, mais quel plaisir ! 

Serge Crozon, doublure officielle

On retrouvera la petite fille à Londres, 8 ans plus tard, élevée par Samuel dans de bonnes conditions  grâce à un scénario qui ne s’embarrasse pas de vraisemblances…
Son père est donc devenu cascadeur… Dans la vraie vie, Omar Sy, comme beaucoup d’acteurs, a justement recours à une doublure pour les scènes les plus dangereuses. Depuis "Intouchables", c’est le Martiniquais Serge Crozon, prof d’art martial, ex numéro 1 mondial de viet vo dao, qui joue ce rôle dans tous ses films. Omar Sy lui avait dit en signant avec lui, c’était avant le méga succès d’Intouchables : «  prie pour que ça marche pour moi, comme ça tu auras du travail toute ta vie »…. Avec ses 1 mètre 84 pour 95 kilos de muscle, Serge Crozon, est donc chargé dans chaque film qui le nécessite, de tourner les scènes dangereuses pour le comédien…

Omar Sy cascadeur, et sa doublure martiniquaise

Dans "Demain, tout commence", pour la première fois on le voit vraiment à l’écran : Serge Crozon incarne l’acteur anglais dont le personnage d’Omar Sy est justement la doublure ! Les rôles sont inversés ! Omar Sy joue donc les cascadeurs, et même s’il est très sportif, il a du se faire doubler plusieurs fois car certaines scènes sont assez spectaculaires. 

Une talentueuse petite métisse 

Mais cette comédie de la doublure, de l’équilibre, et du mensonge, se joue sur le fil du rasoir, et on a envie d’y croire grâce au charisme du comédien, qui sait doser ses effets.
Au final, une belle histoire qui réserve quelques surprises. Et une petite fille métisse et bilingue, Gloria Colston, qui a déjà  un sacré talent.

BA

 

Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis