publicité

« La pli i donn », fable écologique au carrefour de l’océan Indien

  • Par Julie Straboni
  • Publié le , mis à jour le

« La pli i donn » : Il pleut à verse sur les décors de carte postale. La création de la compagnie réunionnaise Cirquons flex nous emmène à la rencontre des cultures de l’océan Indien. Sur scène des performeurs breton, malgache, réunionnais et sud-africain.

De gauche à droite : Vincent Maillot, Virginie Le Flaouter, Lizo James (Afrique du sud) et Maheriniaina Pierre Ranaivoson (Madagascar). © Vincent Vanhecke
© Vincent Vanhecke De gauche à droite : Vincent Maillot, Virginie Le Flaouter, Lizo James (Afrique du sud) et Maheriniaina Pierre Ranaivoson (Madagascar).
Mélange. C’est le terme pour définir cette création hybride qui tourne depuis deux ans. Mélange des cultures, des traditions orales, mélange des disciplines et des supports –vidéo, musique, acrobaties, danse–, enfin fusion de douleurs liées aux changements du Monde, au déracinement, et à la disparition d’un être cher. Vincent Maillot, cofondateur de la compagnie : "On avait tous perdu un parent proche trop tôt de maladie environnementale, et du coup on avait envie de parler de ça parce que ça nous avait beaucoup touchés. On s'est questionnés sur notre Monde, notre société, la manière dont on vit... Et on a voulu apporter notre ressenti et notre rage de dire tout ce que l'on dit dans ce spectacle. D'ailleurs on n'a jamais pu concevoir nos spectacles autrement que comme ça : tout ce qui nous traversait dans les moments de création, nourraissait nos créations. Pour moi l'acte artistique doit naître de cette urgence. Je n'arriverai pas à faire du divertissement, je ne pourrais pas y mettre le coeur que je mets là."

© Romain Philippon
© Romain Philippon

Les membres de Cirquons flex continuent leurs résidences dans les quartiers de la Réunion, les établissements scolaires et les pays voisins. Leur évènement "Circonvergence" invite à la rencontre autour du mouvement acrobatique à l’international. Des créneaux d’entraînements libres permettent la transmission, en attendant la création d’une véritable école de cirque. Virginie Le Flahouter, cofondatrice : "Tous nos spectacles tournent en même temps. On créé un répertoire, et en venant de la Réunion on n'a pas forcément le choix : plus on aura de spectacles à proposer, plus on pourra présenter notre travail. On aime aussi beaucoup s'implanter dans des endroits où on ne nous attend pas, pour surprendre et créer des instants poétiques." Ça sera le cas en juin au festival Rio loco de Toulouse, avec le dispositif "Cirque en éclats". En mai, on les verra au Leu tempo festival.

Voisins et cousins, artistes frères de l'océan Indien échangent leurs traditions, leurs poésies, et s’exportaient en mars en région parisienne. © Ian Grandjean
© Ian Grandjean Voisins et cousins, artistes frères de l'océan Indien échangent leurs traditions, leurs poésies, et s’exportaient en mars en région parisienne.

 

Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play