publicité

Archipels

Toutes les semaines sur les antennes Outre-Mer 1ère Présentée par Elyas Akhoun

Archipels

Chlordécone, poison durable

Durant 20 ans (1973-1993) aux Antilles, un très puissant insecticide, le Chlordécone, a été utilisé pour lutter contre un nuisible redoutable pour les bananiers. Il polluait les terres et contaminait la faune et la flore. Depuis 1977, nous pouvons mesurer sa dangerosité sur l’environnement. 

Le chlordécone, un poison durable © DR
© DR Le chlordécone, un poison durable
  • Par Magali Goarant
  • Publié le , mis à jour le


Rien ne bougera car, au fil des ans, la banane antillaise est devenue un secteur fortement subventionné, le prix à payer pour maintenir l’emploi de milliers d’ouvriers et préserver la paix sociale. Il en sera ainsi jusqu’en 1990, date de son interdiction officielle. Des dérogations successives prolongeront même son usage jusqu’en 1993, sous prétexte d’écouler les stocks.
Aujourd’hui, on estime à 14.000 hectares les surfaces contaminées en Martinique et 5 000 à 6.000 hectares en Guadeloupe. Les humains sont touchés également avec des taux de cancer de la prostate hors norme et des conséquences sur la santé des nouveaux nés.
Le scandale de la Chlordécone résume 20 ans d’inconscience, de lobbying et de passe-droits, mais aussi de dysfonctionnements administratifs et d’irresponsabilités politiques.


DOCUMENTAIRE 
Année : 2010
Durée : 52 min 
Auteurs-Réalisateurs : Thierry Derouet et Cécile Everard
Production : coproduit par France Ô et Bonobo productions
Présentation : Elyas Akhoun
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play