publicité

Archipels

Toutes les semaines sur les antennes Outre-Mer 1ère Présentée par Elyas Akhoun

Archipels

L'Islam à la mahoraise

Alors que les questions religieuses enflamment régulièrement la métropole, à Mayotte, l’Islam offre un visage très éloigné des aprioris et des clichés.

  • Par Magali Goarant
  • Publié le , mis à jour le

Des écoles coraniques aux fêtes religieuses, de la place des femmes à l’intégration des quelques métropolitains convertis, ce documentaire s’attache à présenter la religion musulmane telle qu’elle est vécue au quotidien à Tsingoni, une petite ville paisible à l’Est de Mayotte et l’une des cités les plus religieuses du département.
 
Youssouf Madi, imam, responsable d’une école coranique (« Madrassa ») et juge musulman (Cadi), s’attache à transmettre les enseignements du coran en respectant les coutumes particulières à Mayotte. Avec lui, c’est aussi de l’effacement de l’islam dont il est question : si les prières rythment les journées, la loi musulmane ne régit plus le fonctionnement de la société et la justice en particulier.
 
Madi Soula, responsable des politiques sociales dans la ville a décidé d’apprendre le Coran par cœur. Il organise les « madjiliss », les fêtes des écoles coraniques, et s’implique auprès de la jeunesse pour que les valeurs communes à la République et à la religion se fassent entendre.
 
Au-delà des lieux communs rapidement associés à la religion musulmane et à ses pratiques, le film a l’ambition d’approcher l’âme de Mayotte. Ici, le religieux et le culturel se mélangent, suscitant des critiques mais posant aussi des repères qui font parfois défaut aux nouvelles générations.
 
 
DOCUMENTAIRE 
Année : 2012
Durée : 52 min 
Réalisateur : Rémi Rozié
Production : Mouvement Production
Présentation : Elyas Akhoun


ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play