publicité

Les personnages de Catalina

  • Par Linda Meddah
  • Publié le

Découvrez les personnages principaux de votre nouvelle telenovela CATALINA

CATALINA MARÍN SANTANA


Catalina voit le jour dans des circonstances particulièrement dramatiques, sa soeur aînée ayant été assassinée seulement quelques heures à peine avant sa naissance. Afin de protéger leur fille des dangers de la ville, les parents de Catalina la confinent dans la demeure familiale durant toute son enfance et une partie de son adolescence. Mais lorsque l’amour frappe à sa porte sous les traits de Hernán Darío, Catalina transgresse toutes les limites, ravivant la haine de sa famille pour ceux qui lui ont fait du mal. Pour son plus grand malheur, et comme ses parents le lui avaient prédit, son chemin est semé d’infortunes… Son désir de vengeance la conduit à se confronter au côté le plus obscur d’ellemême et à s’arranger avec la promesse qu’elle s’était faite : démontrer que, dans un monde où les drogues et la chirurgie plastique semblent être devenues des valeurs cardinales, une femme peut réaliser ses plus grands rêves même avec un physique non conforme aux stéréotypes féminins. Alors que, animée par la haine,Catalina envisage la mort comme seule façon d’échapper à l’enfer où elle vit, le courage de ses parents, la complicité de ses amies et son amour pour Hernán l’aident à s’accrocher à l’idée qu’ici-bas, il existe aussi un paradis...

HERNÁN DARÍO BAYONA

Hernán Darío est un jeune homme travailleur, honnête, loyal et généreux. Coursier pour la boutique de don Jaime, sa vie prend un virage décisif le jour où il sonne chez Catalina. Il a un coup de foudre immédiat pour cette jeune femme à la beauté angélique, déclenchant la fureur de Daniela qui nourrit une obsession maladive pour le jeune homme. Avec la complicité de sa terrible mère « la Diabla », Daniela lui fait payer le prix fort pour s’être amouraché de leur pire ennemie... Si Catalina a pris tous les risques pour le défendre, Hernán Darío est lui aussi prêt à tout pour les sauver, elle et sa mère... jusqu’à céder aux ignobles chantages de « la Diabla » et à se transformer en messager de la mort.

ALBEIRO MARÍN


Albeiro est le mari d’Hilda. Bel homme, il est aussi un mari aimant et entièrement dédié à sa famille. Quand il apprend qu’il va être père d’une petite fille, l’inquiétude l’envahit. Il connaît trop le sort réservé aux femmes dans une ville entièrement contrôlée par les narcotrafiquants. Son seul but est de protéger sa fille des prédateurs et, pour y parvenir, il est déterminé à se mesurer à ceux qui ont fait tant de mal aux siens.

DOÑA HILDA SANTANA



 
Hilda est une mère dévouée et surprotectrice. Elle a connu de grandes souffrances depuis son plus jeune âge et, à 48 ans, elle a déjà perdu deux de ses trois enfants. Hilda partage avec Albeiro le même désarroi face au sort funeste qu’ont connu les deux aînés, une peine commune qui les conduit à conclure un pacte pour que jamais n’arrive malheur à la dernière enfant qui leur reste. Tous deux prennent ainsi toutes les précautions possibles, imposent à la petite Catalina toutes les limites imaginables, jusqu’à lui tracer matériellement une ligne à ne pas dépasser. Au risque de la priver de sa jeunesse et de sa vie tout court. Mais dans cette volonté désespérée de la protéger, Hilda commettra beaucoup d’erreurs qui feront de sa fille la nouvelle cible privilégiée de « la Diabla ».

DANIELA BARRERA BELTRÁN

 
Daniela est une jeune fille capricieuse qui a toujours vécu dans le luxe et les excès, sous l’influence de sa mère, Yésica, que tout le monde surnomme « La Diabla ». Cette dernière l’invite d’ailleurs à recourir à la chirurgie plastique pour attirer encore davantage les convoitises. Mais, bien sûr, cela ne suffit pas à rendre Daniela plus belle que Catalina, ce qui a pour effet de redoubler la jalousie et la cruauté que la première ressent à l’égard de la seconde… Surtout depuis que Catalina est parvenue à remporter les faveurs du jeune Hernán Darío.

YÉSICA BELTRÁN « LA DIABLA »



Yésica, « La Diabla », est une femme dominante, calculatrice, frivole et manipulatrice. Après avoir été procureure dans ses jeunes années, elle est devenue l’épouse d’Anibal Manrique, le maire corrompu de la ville, et exerce, de fait, le rôle de première dame. Responsable de la mort de la soeur aînée de Catalina, elle nourrit une haine tenace pour la famille Marín et, plus généralement, pour tous les proches de la défunte. Désireuse de ne pas lever le voile sur son passé, elle use de son pouvoir pour réduire au silence tous ceux qui pourraient s’y intéresser de trop près. Par ailleurs, Yésica ne parvient pas à accepter que la jeune Catalina soit plus belle que sa propre fille. Yésica éduque sa fille Daniela en lui inculquant les valeurs les plus méprisables, la transformant en une version plus jeune et plus vicieuse encore d’elle-même.

























Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play