publicité

Patrick Karam : "L'Outre-mer n'est pas un sanctuaire à l'abri du terrorisme" [Opinions 1ère en vidéo]

  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le

Patrick Karam, président du Conseil Représentatif des Français d'Outre-mer, est l'invité d'Opinions 1ère. Revenant sur les attentats qui endeuillent la France depuis vendredi dernier, il explique qu'il y a un risque terroriste également en Outre-mer. 

© La1ere.fr
© La1ere.fr
Interrogé sur les actes terroristes, Patrick Karam estime que "la guerre se déroule partout dans le monde et que l'Outre-mer est aussi concernée". 
"Cela ne s'arrêtera pas. Ce terrorisme va continuer sur notre sol, pour longtemps. Ce que nous faisons aujourd'hui n'est pas de nature à empêcher des vagues d'attentats". 

Patrick Karam salue tout de même l'extension de l'état d'urgence aux DOM que plusieurs élus ainsi que le Crefom avaient réclamé. "Mayotte est particulièrement une zone grise", estime le président du Crefom, qui affirme "qu'il y a à Mayotte des cas de radicalisation". 

"Oui, il y a un risque d'attentat Outre-mer", affirme le président du Crefom. "En Guadeloupe, en Martinique, comme à La Réunion, il y a des gens qu'il faut surveiller. L'Outre-mer n'est pas un sanctuaire à l'abri du terrorisme", explique-t-il.

Regardez Opinions 1ère

Opinions 1ère / Patrick Karam
Le président du Crefom est l'invité d'Opinions 1ère, l'émission politique de la1ere.fr. Il revient notamment sur les attentats qui frappe la France.  -   - 



Partagez :

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play