publicité

Planète outre-mer

Une chronique présentée par Caroline Marie

Planète outre-mer

Les tortues marines : le combat continu

Symbole de sagesse, de longévité, les tortues marines ont une place particulière dans les cultures amérindiennes, kanaks ou polynésiennes.
Sur les 6 tortues marines qui existent dans le monde, 5 sont présentes en outre-mer.

Ponte d'une tortue luth en Guadeloupe © Sophie Bedel, Cap Natirel.
© Sophie Bedel, Cap Natirel. Ponte d'une tortue luth en Guadeloupe
  • Par Caroline Marie
  • Publié le
Pendant toute la durée de la saison des pontes, les bénévoles des associations de préservation des tortues marines sillonnent les plages d'Outre-mer. Une mobilisation importante de la société civile pour protéger les tortues, toujours inscrites sur la liste rouge des espèces en danger d’extinction de l'UICN, l'Union internationale pour la Conservation de la Nature. Sauver les tortues, c’est aussi préserver le bon fonctionnement des écosystèmes marins. Les tortues vertes broutent les algues des herbiers et des récifs coralliens. Les Olivâtres et les Luth se régalent quant à elles, des méduses dont elles régulent les populations.
 
La nuit, la lumière rouge ne gène pas les tortues marines sensibles à la lumière blanche © Antoine Chabrolle, ONCFS Guadeloupe
© Antoine Chabrolle, ONCFS Guadeloupe La nuit, la lumière rouge ne gène pas les tortues marines sensibles à la lumière blanche


De grandes migratrices
 
Les tortues marines peuvent faire plusieurs centaine et même pour certaines plusieurs milliers de kilomètres. On peut les croiser en Guyane, les retrouver dans la Caraïbe ou même dans l’Arctique.
Les luth ont la plus grand ère de répartition au monde. On les voit depuis le littoral guyanais jusqu'aux côtes de Saint Pierre et Miquelon. Mais les Luths sont en danger critique d’extinction.


 



 
ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play