publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'épidémie de Zika est terminée en Guadeloupe

  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le

La Guadeloupe connaît "la fin de la phase de l'épidémie" de zika mais "pour autant le virus est toujours présent", a indiqué le préfet de la Guadeloupe, Jacques Billant, à l'issue du comité de Gestion du zika, réuni aux Abymes.

© AFP
© AFP
L'épidémie est ainsi terminée en Guadeloupe "où le niveau de prolifération devient sporadique et non plus épidémique", indique la préfecture, avec "moins de 100 cas par semaine" contre "2700 cas par semaine au pic épidémique".

 

 

Maintenir la vigilance

Cependant, les autorités invitent à maintenir la vigilance car "le virus circule toujours en Guadeloupe, la lutte n'est pas terminée", notamment concernant la surveillance des femmes enceintes, invitées à continuer de se protéger des piqûres de moustiques, vecteurs du virus, et d'une possible contamination par voie sexuelle, en utilisant des préservatifs durant leur grossesse.
 

Un cas de microcéphalie

Sur "600 femmes enceintes contaminées par le zika" en Guadeloupe, "environ la moitié" ont accouché. Un cas de "malformation cérébrale foetale", aussi appelée microcéphalie, a été recensé sur un nouveau né. Les femmes enceintes font l'objet d'un suivi particulier dans l'archipel depuis la déclaration de l'épidémie, en avril 2016. Leurs enfants seront suivis durant deux ans afin de détecter d'éventuels retards de développement.

 

37 cas de Guillain-Barré

En Guadeloupe, "37 patients atteints de syndrome de Guillain-Barré" ont été répertoriés et 15 autres patients atteints "d'une forme neurologiques grave" liés au zika, d'après le dernier bulletin épidémiologique de l'ARS. Depuis le début de l'épidémie, "30.775 cas cumulés" de zika ont été recensés dans
l'archipel.
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play