publicité

Euro 2017 Dames - Les Bleues se qualifient difficilement pour les quarts de finale

L'équipe de France féminine, menée 1-0 et contrainte d'évoluer à 10 contre 11 pendant les trois-quarts de la rencontre, a arraché sa qualification pour les quarts de finale de l'Euro 2017 grâce à un exploit de Camille Abily en fin de match, mercredi à Breda (Pays-Bas).

La capitaine des Bleues Wendie Renard (au premier plan) lors du match contre la Suisse, le 26 juillet 2017. © TOBIAS SCHWARZ/AFP
© TOBIAS SCHWARZ/AFP La capitaine des Bleues Wendie Renard (au premier plan) lors du match contre la Suisse, le 26 juillet 2017.
  • La1ere.fr (avec AFP)
  • Publié le , mis à jour le
L'élimination et le fiasco d'une campagne européenne ratée ont été évités de justesse. Qui mieux que Camille Abily, joueuse la plus capée des Bleues en activité, pour endosser le rôle de sauveuse de la patrie ? Tout proche du désespoir jusqu'au dernier quart d'heure de jeu, après un scénario cauchemar en première période, la numéro 10 a délivré ses partenaires en transformant un coup franc provoqué par Eugénie Le Sommer (76e).
           
Grâce à ce match nul, aussi poussif que précieux, l'équipe de France (avec les Antillaises Wendie Renard, Elodie Thomis et Laura Georges) est parvenue non seulement à porter sa série d'invincibilité à 14 matches (8 victoires, 6 nuls), mais surtout à s'épargner une crise majeure à deux ans de "son" Mondial-2019, organisé à domicile.
           

Mais avec le triste bilan de cinq modestes points dans la poule jugée sur le papier comme la plus faible de la compétition, elles n'ont pas su justifier leur statut de troisième mondiale en terminant 2e derrière l'Autriche.

"Un coeur et un mental"

"On a montré qu'on avait un coeur et un mental", a déclaré cependant la défenseure et capitaine martiniquaise Wendie Renard. "Tout n'a pas été fameux, mais à dix contre onze, on a montré de belle choses. C'est vrai qu'on est en manque de réussite, mais on arrive à se créer des opportunités, des situations. Le Portugal en 2016 est allé au bout en ne faisant que des matches nuls".
 
En quarts, les Bleues seront privées de leur capitaine, à cause du second carton jaune reçu dans la compétition (14e). Que cela soit l'Angleterre, épouvantail du groupe D, ou l'Espagne, les Françaises sont condamnées à faire mieux pour espérer s'en sortir une nouvelle fois. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play