publicité

Face au dérapage budgétaire, la Cour des comptes préconise de revoir la sur-rémunération des fonctionnaires Outre-mer

L'audit des finances publiques commandé par le nouveau gouvernement à la Cour des comptes montre un dérapage budgétaire de 8 milliards d'euros. La Cour préconise notamment une révision de la sur-rémunération des fonctionnaires Outre-mer. Le retour d'un vieux serpent de mer.

Image de la façade de la Cour des comptes, à Paris. © AFP/THOMAS SAMSON
© AFP/THOMAS SAMSON Image de la façade de la Cour des comptes, à Paris.
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Dès sa nomination à Matignon, le Premier ministre Edouard Philippe a commandé un rapport d'audit à la Cour des comptes sur le déficit public de la France. Ce rapport a été publié ce jeudi 29 juin et démontre que le déficit public a dérapé à la fin du mandat de François Hollande. Ce déficit devrait atteindre 3,2% du Produit Intérieur Brut. La Cour des comptes évalue le dérapage à 8 milliards d'euros par rapport aux prévisions budgétaires. 

La sur-rémunération Outre-mer mise en cause

La Cour ne se contente pas de constater le déficit, elle préconise plusieurs solutions pour y remédier. Parmi ces préconisations, elle propose de revoir les majorations de rémunérations et d'indemnités pour les fonctionnaires en poste Outre-mer. La Cour juge ces surrémunérations en vigueur actuellement "largement supérieures au surcout de la vie dans ces territoires".

Pas une nouveauté 

La remise en cause de la sur-rémunération des fonctionnaires Outre-mer par la Cour des comptes est loin d'être une nouveauté. Régulièrement, dans leurs rapports annuels, les magistrats de la Cour des comptes réclament une réforme des sur-rémunérations Outre-mer. Dans son rapport 2015, la Cour le proposait déjà : 

 Leur montant dépasse largement la compensation du coût de la vie, elles entretiennent un niveau des prix supérieur à la métropole dans des économies ultramarines, et leur impact sur l’attractivité est insuffisamment mesuré. 

Extrait du rapport 2015 de la Cour des comptes 


Selon le rapport 2015, 160 000 fonctionnaires sont concernés par les sur-rémunérations Outre-mer. La majoration Outre-mer a coûté 1,2 milliard à l'Etat en 2013.


Que disait Emmanuel Macron pendant la campagne ? 

Durant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron affirmait qu'il ne souhaitait pas, "aujourd'hui", de remise en cause de la sur-rémunération des fonctionnaires Outre-mer :

"Je maintiendrai les sur-rémunarations car aujourd'hui on ne peut pas les supprimer"

Emmanuel Macron, jeudi 2 mars 2017

Macron surrémunération


Toutefois, dans la majorité présidentielle composite d'Emmanuel Macron, certains soutiens du président sont partisans de la révision, voire suppression, de la sur-rémunération, comme l'explique La1ere dans un article à lire ici. 

Edouard Philippe : pas d'augmentation d'impôts mais des économies

Quelques heures après la publication de cet audit, le Premier ministre a expliqué : "Nous héritons d'un dérapage de 8 milliards d'Euros, c'est inacceptable". Edouard Philippe promet toutefois que le cap des 3% de déficit ne sera pas franchi en 2017 : "nous nous engageons à contenir le déficit à 3% du PIB dès cette année". Pour y parvenir, il assure qu'il n'y aura pas d'augmentation d'impôts, mais des économies... 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play