publicité

Guadeloupe, le jour d'après...

Après le passage de l'ouragan Maria, l'heure est désormais au bilan en Guadeloupe. Deux morts sont à déplorer et des dégâts matériels très importants. Des toits arrachés, des quartiers inondés, 40% de foyers privés d'électricité... 

Plateau MM Ponet
  • La1ère
  • Publié le , mis à jour le
L'ouragan Maria s'est éloigné de la Guadeloupe, laissant derrière lui les traces de son passage. Cet ouragan de catégorie maximale 5 a causé la mort de deux personnes, a indiqué mardi soir le préfet de Guadeloupe Eric Maire: outre une personne, qui "n'a pas respecté les consignes de confinement" et a été tuée par la chute d'un arbre, une autre personne est "tombée en bord de mer".

Dans les deux ou trois jours les choses seront rentrées dans l'ordre 

Annick Girardin, la ministre des Outre-mer, arrivée ce mardi en Guadeloupe a indiqué que "pour l'instant les écoles sont fermées, les activités n'ont pas lieu, ça va reprendre tranquillement son rythme." L'île était toujours mercredi matin en vigilance grise post-ouragan, qui limite les déplacements. "Outre le risque généré par les conditions météorologiques et les submersions ponctuelles, le manque d'électricité et la dégradation de nombreux équipements et infrastructures rendent dangereux les déplacements", a insisté la préfecture. "Dans les deux ou trois jours qui viennent, les choses seront rentrées dans l'ordre en Guadeloupe", a précisé la ministre. 

40% des foyers privés d'électricité

Malgré les dégâts, "la situation ne paraît pas critique" dans l'archipel des Saintes, que l'ouragan a frôlé à 20 km au sud, a indiqué le préfet Eric Maire. "Plusieurs inondations ont été signalées dans la région" de Pointe-à-Pitre, "ainsi que des submersions sur le littoral du sud Basse-Terre", a précisé la préfecture, soulignant qu'il y avait "peu de dégâts sur le bâti", même si "plusieurs toitures se sont envolées".

Selon la préfecture, "40% des foyers sont privés d'électricité, soit 80.000 abonnés", et "25% des clients de téléphonie fixe n'y ont plus accès". de nombreuses routes étaient bloquées par des chutes d'arbres, dont la Nationale, en partie impraticable. 

Solidarité en Guadeloupe après le passage de Maria

Le jour d'après dans la commune de Bouillante en Guadeloupe

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play