publicité

Qui sont les grands favoris Outre-mer ?

Le premier tour des législatives a déjà eu lieu en Polynésie. Ailleurs, tout se joue les 16 et 17 juin. Certains candidats pourraient bien l’emporter dès le 1er tour.

  • Maité KODA
  • Publié le , mis à jour le
Etre élu dès le premier tour, voilà un sort qui satisferait bon nombre de candidats. Un défi plutôt, difficile à relever pour les quelques 258 candidats ultramarins en course pour un siège à l’Assemblée.

Pour ce faire, ils doivent dès le 1er tour, le 16 ou 17 juin dépasser 50% de voix. Une gageure, ou presque, quand on sait que l’objectif de se maintenir au second tour, en dépassant les 12,5% relève déjà du fantasme pour nombre de candidats.

En Polynésie, où le 1er tour a eu lieu le 2 juin sur les 45 candidats du 1er tour, seuls six – deux par circonscription- tous issus de formations historiquement implantées ont passé cette première épreuve.

Parmi ceux qui pourraient réussir le coup de force de s’épargner un second tour, se trouve Gaël Yanno. Candidat dans la 1ere circonscription de la Nouvelle-Calédonie, traditionnellement opposée à l’indépendance, ce député sortant UMP ne devrait pas avoir de mal à s’imposer. Face à lui, trois candidats de gauche, et quatre de droite – y compris un Front national. S’il ne l’emporte pas au 1er tour Gaël Yanno, député sortant, devrait bénéficier d’un report de voix particulièrement favorable la semaine suivante.

A la Réunion, Huguette Bello, une des -sinon LA- personnalités politiques préférée des Réunionnais, député maire de Saint-Paul, fraichement évincée du Parti communiste réunionnais est également en course pour sa réélection dans la 2e circonscription. Un sondage Ipsos pour Réunion 1ere la donne gagnante dès le 1er tour, avec 67,5% des intentions de vote.

En Guadeloupe, le ministre de l’Outre-mer, Victorin Lurel, affrontera sa prédécesseur rue Oudinot, Marie-Luce Penchard. Dans ce duel PS contre UMP, Lurel, député sortant, est donné grand gagnant dans la 4e circonscription, qui, à l’instar de l’ensemble de la Région Guadeloupe a largement voté Hollande le 5 mai. Seul (petite) épine dans le pied socialiste, le redécoupage électoral qui a inclut désormais la commune de Capesterre – Belle-Eau dans la circonscription, une ville ancrée à droite.

Enfin, dans l’Hexagone cette fois, plus précisément dans la 15e circonscription de Paris, ce sont deux ultramarines qui s’affronteront ce dimanche. Ici, la député sortante s’appelle George Pau-Langevin. Socialiste, ministre de la Réussite éducative elle est grande favorite dans le XXe arrondissement. Dans cet ancien quartier populaire, avec une trèès forte tendance à la « boboïsation », François Hollande a obtenu 70% des voix le 6 mai. Une perspective pas très rassurante pour son adversaire UMP d’origine martiniquaise, Nathalie Fanfant.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play