publicité

Guadeloupe: des vidéos d'agression d'une jeune fille causent l'émoi

Les gendarmes ont entendu les trois jeunes filles mises en cause dans ce dossier. Elles sont soupçonnées d'avoir agressé violemment une autre collégienne. Elles ont même filmé. Ces vidéos se sont retrouvées sur les réseaux sociaux. 

  • Olivier Lancien et Steeve Prudent
  • Publié le
Ce sont trois jeunes adolescentes âgées de 12 à 14 ans. Elles sont à peine plus âgées que leur victime présumée. Ces jeunes filles ont été entendues par les gendarmes en charge de l'enquête après l'émoi causé par la diffusion de ces vidéos sur internet. 
Une procédure est ouverte. Ces mineures feront l'objet de poursuites pénales. Mais les qualifications sont encore a déterminer par le parquet. 
Plusieurs vidéos ont été postés. Les commentaires des internautes traduisent le sentiment de colère général qui s'est emparé de la toile locale depuis le début de la semaine.  
Dans une des vidéos, la jeune victime implore ses tortionnaires de la laisser tranquille... sans succès. Au-delà de la violence des agressions filmées, se sont aussi et surtout cette envie de rabaisser la jeune fille. Les agresseurs présumés n'ont même pas pris la peine de dissimuler leur visage. Ce qui a permis aux forces de l'ordre de les identifier rapidement. 
Les scènes se seraient passées sur le territoire de la commune de Sainte-Rose durant les vacances scolaires dernières. La maire de la commune, Claudine Bajazet, interpellée par des administrés, a immédiatement alerté la Gendarmerie Nationale. Elle lance un appel au calme et à l'apaisement en Guadeloupe en ce début d'année. 

Vidéos de violence contre une jeune fille à Sainte-Rose: l'émoi

La maire de la commune de Sainte-Rose, Claudine Bajazet, lance un appel au calme, elle répond à Pascal Pétrine.

La victime elle est choquée, tout comme sa famille. Selon nos informations sa famille et elle vivent très mal cette situation, et cette exposition sur les réseaux sociaux. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play