publicité

Profanation de tombes à Capesterre-Belle-Eau

  • L. Guiolet et Ph. Grenié
  • Publié le 15/01/2016 | 11:32, mis à jour le 15/01/2016 | 11:32

La découverte de la profanation de 4 tombes dans le cimetière communal de Capesterre-Belle-Eau hier, a suscité une vive émotion. Alertées par un employé communal dans la matinée, les familles n’ont pu que constater les dégradations.

Choc et tristesse pour la famille Nelson. Devant la tombe de sa fille, Christiane Nelson n’en revient toujours pas. « J’avais déjà essayé de faire mon deuil. Je suis vraiment bouleversée par ce spectacle. Je ne comprends pas pourquoi des individus viennent faire ça à quelqu’un qui est décédé aussi tragiquement ».
Août 2009, sa fille Yasmine 19 ans est tuée par son petit ami. Pour la famille Nelson, cette profanation ne serait pas un hasard.
« J’ai des doutes. Cela parait quand même bizarre avec le nombre de tombes dans le cimetière. Pourquoi s’en prendre à cette tombe là. On peut imaginer une corrélation avec certains faits », confie Jacky Nelson, le frère de Yasmine.
Une enquête est ouverte
Mais pour les policiers en charge de l’enquête judiciaire, il est encore trop tôt pour faire un rapprochement avec la mort tragique de la jeune Yasmine. « Nous n’avons pas reçu de revendications, ni trouvé de signes à caractère religieux », affirme Tony Beauregard, responsable de la section locale du syndicat Unité Police-SGP-FO à Capesterre-Belle-Eau.
 
Pour l’heure, le ou les auteurs des faits ne sont pas identifiés. La famille Nelson a déposé plainte pour violation de sépulture.

Voir aussi : 
PROFANATION CIMETIERE DE CBE

 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play