publicité

Politique Guadeloupe: premières passes d'armes sur les taux d'octroi de mer au Conseil Régional

  • Olivier Lancien, Claude Danican, Jean-Marie Mavounzy
  • Publié le , mis à jour le

Vendredi 22 janvier les élus ont été invités à la 1ere assemblée plénière de la collectivité depuis l'investiture d'Ary Chalus. Une réunion qui a été l'occasion d'un échange entre le nouvel exécutif et Victorin Lurel, l'ancien président. Les taux d'octroi de mer sont remis en cause.  

La première réunion du Conseil régional depuis l'investiture d'Ary Chalus. Il a été question notamment des taux d'octroi de mer adopté en novembre 2015. © Jean-Marie Mavounzy.
© Jean-Marie Mavounzy. La première réunion du Conseil régional depuis l'investiture d'Ary Chalus. Il a été question notamment des taux d'octroi de mer adopté en novembre 2015.
Une passe d'arme qui a animé l'hémicycle du conseil régional de la Guadeloupe. Les élus ont été convoqué en urgence pour se prononcer sur les taux des octrois de mer adopté en novembre 2015 par l'ancienne majorité conduite par Victorin Lurel. 
La nouvelle majorité, conduite par Ary Chalus, a été interpellée par les chefs d'entreprises de la Guadeloupe sur la hausse de certains taux. Les élus ont suspendu les taux voté par l'ancienne majorité. La Région se donne trois mois pour évaluer l'impact des modifications des taux sur les coûts de revient aux entreprises, voire sur les prix à la consommation. 
Ary Chalus reproche à Victorin Lurel d'avoir fait voter ces modifications de taux sans consulter le CESR, le conseil économique et social régional ou d'avoir laissé de côté les chefs d'entreprises. 

Fichier audio

Ary Chalus, le président du Conseil Régional de la Guadeloupe a argumenté sur sa décision de suspendre les taux d'octroi de mer adopté en novembre 2015. Ary Chalus au micro de Claude Danican.

Assemblée plénière de la collectivité régionale. (De gauche à droite) Ary Chalus, le président de la région et Marie-Luce Penchard, 2ème vice-présidente © Jean-Marie Mavounzy
© Jean-Marie Mavounzy Assemblée plénière de la collectivité régionale. (De gauche à droite) Ary Chalus, le président de la région et Marie-Luce Penchard, 2ème vice-présidente


Victorin Lurel se défend 

L'ancien président de région, Victorin Lurel, a appelé son groupe à s'abstenir. Pour lui, il s'agit de laisser la nouvelle majorité travailler. Mais le conseiller régional d'opposition a défendu ses choix financiers. Victorin Lurel affirme que sa politique a été de défendre l'emploi local et les producteurs locaux contre l'importation. 

Fichier audio

L'ancien président de région, Victorin Lurel, affirme avoir fait le choix de la défense de l'emploi local et de la production locale avec ces taux adoptés en novembre dernier. Il répond à Claude Danican.
L'ancien président de Région Guadeloupe Victorin Lurel, ici dans les studio d'outre-mer 1ere à Malakoff © la1ere.fr
© la1ere.fr L'ancien président de Région Guadeloupe Victorin Lurel, ici dans les studio d'outre-mer 1ere à Malakoff

Une commission ad hoc au sujet de l'octroi de mer a été constituée par la majorité d'Ary Chalus, elle est présidée par Guy Losbar, le 1er vice-président de la Région. Guy Losbar est aux avant-postes dans ce dossier. Il a rencontré les socioprofessionnels de la Guadeloupe, il a rencontré les différentes organisations patronales il y a quelques jours. La commission qu'il préside aura pour objectif d'évaluer les impacts des évolutions des taux d'octroi de mer. Victorin Lurel a déjà prévenu, il sera présent pour défendre ses orientations politiques. 
L'octroi de mer a fait l'objet d'une réforme adoptée par le gouvernement, il y a quelques mois

Une passe d'arme loin d'être achevée sur ce dossier de l'octroi de mer. L'assemblée plénière de vendredi a aussi été l'occasion de mettre en place les différentes commissions sectorielles qui composent la collectivité régionale. 


Les différents présidents des commissions

- Finances, fiscalité patrimoine: Guy Losbar 
- Développement économique, octroi de mer, innovations et recherches: Olivier Serva
- Coopération, affaires européennes et université : Marie-Luce Penchard
- Agriculture, pêche et développement rural: Jean-Marie Hubert 
- Tourisme: Sonia Taillepierre
- Formation professionnelle: Jennifer Linnon
- Aménagement du territoire: Camille Pelage
- Infrastructures et transports: Jean Bardail 
- Environnement, cadre de vie: Sylvie Gustave-dit-Duflo
- Energie: Maguy Céligny 
- Education: Gersiane Bondot 
- Culture: Georges Brédent
-  Santé, sport: Dominique Théophile 
- Audiovisuel et Technologies de l'information et de la communication: Diana Perran
- Solidarité, logement: Sylvie Dagonia 


Partagez :

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play