publicité

Sauvetage en mer ce dimanche : 5 infortunés sauvés par le CROSS-AG

Le CROSS-AG sauve 5 personnes embarquées sur un voilier qui a coulé au large de l’îlet Kahouanne. 

© CROSS-AG
© CROSS-AG
  • (Source CROSS-AG/Préfecture)
  • Publié le
Ce dimanche 24 janvier 2016 à 12h30, le CROSS-AG (centre régional opérationnel de surveillance et de
secours Antilles-Guyane) reçoit un appel VHF du navire de plaisance « Joule » de 16 mètres de long, situé
dans le Nord-Ouest de la Guadeloupe. Il lui signale une avarie de barre. Un autre navire de plaisance, le
« Dalton », situé à proximité vient lui porter assistance et passe une remorque.
A 14h15, le navire « Joule », en cours de remorquage, émet un message Mayday et déclare une voie d’eau
qu’il n’arrive pas à contenir. Le CROSS engage alors immédiatement l’hélicoptère Dragon 971 de la sécurité
civile pour superviser le transbordement de l’équipage du « Joule » et tenter de ramener le voilier
dans un abri. Il engage également la vedette de la station SNSM (société nationale de sauvetage en mer)
de Pointe-à-Pitre équipée notamment de pompes pour assécher le navire. Le CROSS déroute également le
voilier de plaisance « Liliz » de 13 mètres qui a répondu à son relais de détresse sur la VHF.
Peu après 15h, cinq personnes sont transbordées et les deux plongeurs de la Brigade nautique de Gendarmerie
de Pointe-à-Pitre sont hélitreuillés sur le voilier en train de couler pour aider le skipper.
(CROSS- AG)
© (CROSS- AG)

A 15h34, les deux derniers passagers sont évacués à bord du « Dalton » pour être débarqués à Deshaies  tandis que les deux plongeurs tentent un ultime remorquage avec le navire « Liliz ». Peu de temps après le début du remorquage, la remorque se rompt. La situation à bord ne permet plus aux plongeurs de se maintenir en sécurité et ceux-ci sont hélitreuillés par le Dragon 971.
La SNSM, arrivée sur zone, et tente des manoeuvres pour sauver le navire déjà quasi-immergé. Malgré de nombreux efforts d’assèchement et de remorquage, le navire coule à 3 milles au Nord de l’îlet Kahouanne.


Sur le même thème

  • mer

    Le poisson-lion, un coûteux intrus dans les eaux de Guadeloupe

    Le poisson-lion est un désastre écologique et économique, selon le rapport d’un bureau d’études bordelais spécialisé dans l’économie de l’environnement. La rascasse volante impacterait ainsi la pêche, le tourisme et menacerait même la santé humaine.

  • mer

    Les premières brigades bleues de Guadeloupe sont en place

    Les brigades bleues de Guadeloupe sont constituées par le Comité Régional des Pêches et des Cultures marines qui fait appel à des pêcheurs qui ne pouvaient plus exercer leur activité, à cause de la pollution de la côte basse-terrienne par le chlordécone. 

  • mer

    La Marina de trop...

    Caraïbe Ecologie Les Verts s’oppose au projet d’aménagement d’une marina de 300 places à Jarry. Ce nouvel équipement va concurrencer les nombreuses installations existantes et posera des problèmes de sécurité, selon le parti écologiste.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play