publicité

Meurtre de Bréfort au Lamentin: légitime défense ou riposte?

  • Franck Aristide
  • Publié le

Verdict ce soir dans le procès en appel de Jean-Marie Louis. Le jeune homme est accusé d'avoir tué Kevin Caral en 2012 à Bréfort au Lamentin. Son corps avait été retrouvé sur la chaussée. Hier la personnalité de l’accusé et les faits le jour du drame ont été passés au crible.

Les avocats de la défense et de la partie civile, Me Daniel Démocrite et Me Myriam Treil
Les avocats de la défense et de la partie civile, Me Daniel Démocrite et Me Myriam Treil

Sympathique, joyeux, poli, assidu et efficace…Le patron de Kévin Caral et son frère ont pris la parole hier soir pour raconter la victime. Mais toute la journée, c’est une autre attitude qui a été l’objet des débats,  celle qu’il aurait eu le soir du drame. Des témoins ont tous évoqué un jeune homme alcoolisé, fumant du cannabis, qui a débarqué dans cette fête de famille et se serait frotté de façon obscène à la sœur handicapée de l’accusé. Jean-Marie Louis lui aurait dit t’arrêter. Une bagarre aurait alors éclaté, la victime aurait sorti un couteau , puis serait parti en disant qu’elle allait revenir pour "tuer tout le monde". L’accusé aurait pris un fusil et serait parti à sa recherche pour, a-t-il expliqué, la dissuader de s’en prendre aux siens. Il l’aurait croisé sur le pont de Bréfort. Kevin Caral sera serait rué sur lui en frappant des coups de couteaux à travers la vitre de la voiture. En voulant les éviter et se déplacer, le coup de feu serait parti selon Jean-Marie Louis. Mais un témoin évoque lui une détonation, de type pneu qui éclate, entendue avant de voir la victime traverser la rue pour se rendre vers la voiture avec un objet long. Le coup aurait t-il pu être tiré à distance ?Le rapport balistique lui estime que le tir a été porté à peine à 50 centimètres de la victime…

 

Partagez :

  • justice

    Les cambrioleurs sous les verrous

    La brigade anticriminalité, la direction interrégionale de la police judiciaire et la sureté urbaine viennent de mettre la main sur 3 hommes qu’ils soupçonnent d’avoir volé les coffres-forts de 28 entreprises. Les 3 individus sont désormais derrière les barreaux.

    Publié le vendredi 05 Août 2016 à 17:23
  • justice

    Une jeune femme violée pendant plusieurs années crie son désarroi

    Le drame d'une jeune guadeloupéenne qui accuse son père de viol! Elle a le sentiment que son dossier n'avance pas. L'agresseur présumé, son père, aurait plusieurs fois tenté de rentrer en contact avec elle.  L’homme accusé par sa fille est désormais en garde à vue.

    Mis à jour le mardi 02 Août 2016 à 08:48
  • justice

    Le projet de la future maison d'arrêt de Basse Terre peut-être lancé

    Jean-Jacques URVOAS a visité  hier  après-midi la Maison d'arrêt de Basse-Terre. Le ministre est venu annoncer la construction de la future maison d’arrêt sur des terrains cédés par le département

    ….

    Mis à jour le mardi 05 Juillet 2016 à 13:21

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play