publicité

Mise en examen et en détention pour les 4 faux policiers des Abymes

  • G. Pincemail
  • Publié le

Les 4 faux policiers qui sévissaient dans l’agglomération pointoise, interpellés jeudi à Dugazon aux Abymes. et présentés à un juge d’instruction samedi, ont été mis en examen et placés en détention provisoire aux centres pénitentiaires de Baie-Mahault et de Basse-Terre.

© 1ere.fr
© 1ere.fr
Les quatre hommes dont un mineur ont été placés en détention provisoire.
Ils sont mis en examen pour association de malfaiteurs en bande organisée, trafic de stupéfiants, transport et détention d’armes, vols à main armée ou encore recel de véhicules volés.
Les policiers sont formels : ce sont bien les faux policiers qui sévissaient déjà depuis plusieurs jours dans l’agglomération pointoise qui ont été mis hors d’état de nuire.
A bord de leur véhicule, 4 brassards de police, 2 gilets pare-balles, des cagoules, une arme de poing de type Glock 45, deux fusils et un peu plus de 30.000 € en espèces.
Les différentes perquisitions opérées ont permis de saisir à leur domicile de la cocaïne et de l’herbe de cannabis.
Mais ce qui intrigue les enquêteurs, ce sont les dizaines de cartouches de cigarettes saisies, preuve qu’il existe bel et bien un trafic dans le département.
L’attention est aussi attirée sur le mineur interpellé. D’origine saint-martinoise, il a été clairement identifié lors de braquages perpétrés dans l’agglomération pointoise, à Super U, Leader Price ou encore Carrefour Contact.
Un dossier qui devrait connaître des rebondissements dans les jours à venir car de nombreuses commissions rogatoires sont en cours.

Partagez :

  • justice

    Les cambrioleurs sous les verrous

    La brigade anticriminalité, la direction interrégionale de la police judiciaire et la sureté urbaine viennent de mettre la main sur 3 hommes qu’ils soupçonnent d’avoir volé les coffres-forts de 28 entreprises. Les 3 individus sont désormais derrière les barreaux.

    Publié le vendredi 05 Août 2016 à 17:23
  • justice

    Une jeune femme violée pendant plusieurs années crie son désarroi

    Le drame d'une jeune guadeloupéenne qui accuse son père de viol! Elle a le sentiment que son dossier n'avance pas. L'agresseur présumé, son père, aurait plusieurs fois tenté de rentrer en contact avec elle.  L’homme accusé par sa fille est désormais en garde à vue.

    Mis à jour le mardi 02 Août 2016 à 08:48
  • justice

    Le projet de la future maison d'arrêt de Basse Terre peut-être lancé

    Jean-Jacques URVOAS a visité  hier  après-midi la Maison d'arrêt de Basse-Terre. Le ministre est venu annoncer la construction de la future maison d’arrêt sur des terrains cédés par le département

    ….

    Mis à jour le mardi 05 Juillet 2016 à 13:21

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play