publicité

Les Catholiques entrent en Carême

  • François-Joseph Ousselin avec P. Labéca
  • Publié le

C'est à partir d'aujourd'hui que les catholiques de Guadeloupe entrent en Carême. Une volonté des trois évêques de la Province Antilles Guyane afin d'accomplir cette démarche de foi en même temps que les autres catholiques du monde

Des églises pleines un mercredi des cendres, quoi de plus normal. Comme partout ailleurs au sein de l'Eglise Catholique, c'est le jour où on célèbre l'entrée en Carême. Une période de jêune, de prière et de partage que les fidèles sont appelés à obeserver pour aborder dans la ferveur, la résurrection de Pâques. 

Mais pour les Catholiques de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane, il s'agit bel et bien d'une nouveauté ou plutôt d'un retour à la normale. Cela faisait en effet plus de 40 ans que les fidèles de la province écclésiatique vivaient une entrée en Carême décalée par rapport au reste de l'Eglise. Une dérogation leur avait été accordée pour commencer le Carême le vendredi.
Cette dérogation répondait d'ailleurs à une nécessité de clarification. Contrairement à tous les autres pays où le carnaval est fêté jusqu'au mardi-Gras, en Guadeloupe, Martinique et Guyane, le mercredi des cendres est le jour de la fin du carnaval, jour où "Vaval" le "Roi du Carnaval"est brûlé en place publique. La mémoire populaire avait fini par confondre dans le terme "mercredi des cendres", celles de "Vaval" et celles de l'entrée en Carême. De plus, il était difficile de concevoir une entrée en Carême pour des fidèles qui continuaient le carnaval ensuite (ou en même temps).
La confusion était telle qu'elle enlevait du sens à l'entrée en Carême. D'où la demande des évêques de l'époque et la dérogation obtenue pour une entrée en Carême le vendredi.

Le retour au mercredi des cendres

En accédant au siège de l'archidiocèse de Fort de France, Mgr David Macaire n'avait pas caché son souhait d'en revenir à la norme. Il l'avait toujours vécu ainsi et ne voyait pas de raison qu'il en soit autrement. Un avis partagé par son homologue de Guadeloupe, lui aussi partisan d'une entrée en Carême en même temps que l'Eglise universelle. Nommé en Guadeloupe en  juin 2012, Mgr Jean-Yves Riocreux célébrait l'entrée en carême le mercredi notamment avec la communauté des Carmélites, mais il ne l'avait pas instituée pour l'ensemble du diocèse. La position de Mgr David Macaire, lui a permis de lui emboiter le pas et, avec le consentement d'Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne, la province a donc décidé d'en revenir au mercredi des cendres pour débuter le Carême.
Toutefois, bien conscients du bouleversement que cela constituera pour beaucoup et particulièrement pour les nombreux carnavaliers, et afin d'éviter toutes mises à l'index de qui que ce soit, ils ont recommandé aux prêtres des trois diocèses de prendre toute disposition pour favoriser la remise des cendres durant les jours suivants et s'il le faut, jusqu'au 1er dimanche de Carême.

Voir : Entrée en Carême à la Paroisse Saint Pierre et Saint Paul de Pointe-à-Pitre. Entretien avec
le Père Jacques Hivon, curé de la Paroisse
CENDRES A POINTE A PITRE

 

Il y a un an, les Catholiques Guadeloupéens entraient en Carême le vendredi 20 février 2015

Voir : 
http://guadeloupe.la1ere.fr/2015/02/23/les-catholiques-guadeloupeens-sont-entres-en-careme-231877.html

Partagez :

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play