publicité

25 cas confirmés de zika en Guadeloupe au 18 février 2016

  • Par Olivier Lancien
  • Publié le , mis à jour le

La Guadeloupe enregistre 25 cas de zika biologiquement confirmés, dont deux femmes enceintes. L’archipel n’est pas encore en phase d’épidémie, mais le virus s’installe progressivement. 12 communes sur 32 sont concernées au 18 février. 

L'épidémie de Zika se poursuit sur l’ensemble de la Martinique © D.R.
© D.R. L'épidémie de Zika se poursuit sur l’ensemble de la Martinique
Depuis l’arrivée du zika chez nous, il y a eu 221 consultations chez les médecins. Ce sont des consultations pour des cas cliniquement évocateurs. La Guadeloupe, tout comme Saint-Martin, restent en phase 2 du psage, le programme de surveillance d’alerte et de gestion des épidémies, « circulation virale autochtone débutante ». Il n'y a pas encore d'épidémie, mais le nombre de cas cliniquement évocateurs augmentent rapidement. L'Invs, l'institut de veille sanitaire, relève 126 situations uniquement dans les deux dernières semaines. 
Il n’y a eu que 7 cas de passages aux urgences un au CHU de Pointe-à-Pitre Abymes et 6 au CHBT, le centre hospitalier de Basse-Terre.

Saint-Martin qui a longtemps enregistré qu'un seul cas biologiquement confirmé, connaît désormais 7 cas confirmés. Les autorités sanitaires de la collectivité de Saint-Barthélemy n'ont pas relevé de cas de Zika dans cette île. 
Comparativement, la Martinique et la Guyane sont en pleine épidémie avec la phase 3 du Psage pour ces deux collectivités.

L’ARS de Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy, rappelle les mesures de sécurité. Se protéger avec des vêtements adaptés contre les piqures de moustiques. Il faut se mettre du produit répulsif sur les parties du corps non couvertes. La chasse aux foyers de prolifération est vivement conseillée. Il faut détruire les gîtes larvaires, et tuer dans l'oeuf le vecteur, le moustique Aedes Aegypti. Les femmes enceintes sont les cibles privilégiées de la campagne de sensibilisation radio télévisée qui a débuté dans l'archipel.  



Pour plus de détails, consultez le point épidémiologique de l'Invs sur le Zika: 


Le rapport de l'INVS, l'institut de veille sanitaire, sur la situation épidémiologique du Zika en Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Martinique et Guyane, au 18 février 2016.

 

Partagez :

  • santé

    Ravine chaude , comme autrefois ....

    Dix ans après sa fermeture, Ravine Chaude est à nouveau opérationnelle. Rebaptisé Centre aqualudique René Toribio, l'ancienne station thermale remise au goût du jour a ouvert ses portes au public ce matin. Pour le plus grand plaisir de ses  premiers visiteurs

    Mis à jour le mardi 26 Juillet 2016 à 09:52
  • santé

    Tapez "Pawoka" pour vous soigner par les plantes antillaises

    Quand la pharmacopée antillaise se digitalise. Pawoka est une application mobile qui dit tout sur nos rimèd razié..A l'origine de cette innovation une jeune guadeloupéenne qui souhaitait perpétuer et populariser "les méthodes de grand-mère".

    Mis à jour le lundi 25 Juillet 2016 à 16:49
  • santé

    Le nouveau CHU sort de terre

    C'est certainement l'un des chantiers publics les plus attendus en Guadeloupe: les travaux du futur CHU  ont débuté il y a quelques jours aux Abymes. 

    Publié le vendredi 08 Juillet 2016 à 10:56

les + lus

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play