publicité

392 procès-verbaux dressés lors du week-end du 15 aôut

De nombreux contrôles routiers ont été effectués sur les principaux axes routiers, lors du week-end du 15 août... Objectif : stopper la série noire de ces dernières semaines... 26 morts sur les routes depuis le début de l'année dont 5 la même semaine. Résultat, plus de 390 procès-verbaux dressés. 

© Olivier Lancien
© Olivier Lancien
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Le Préfet de Guadeloupe, Jacques Billant l'avait annoncé. Les contrôles seraient renforcés sur nos routes, durant le week-end prolongé du 15 août. Ces dernières semaines, de nombreux accidents ont eu lieu sur des axes routiers très fréquentés. La vitesse, l'alcool au volant, la fatigue, sont autant de facteurs qui peuvent entraîner un accident et plonger une famille dans le deuil. 
26 dèces sont à déplorer depuis le début de l'année, parfois, de jeunes conducteurs. La Préfecture a donc choisi, comme chaque année, de sanctionner les automobilistes en infraction. 

5 blessés en 4 jours et 392 procès-verbaux

La présence de la police et de la gendarmerie était donc plus visible sur le terrain, pour veiller à la sécurité sur les routes de l’archipel et verbaliser les
contrevenants.
46 contrôles ont été effectués du vendredi 11 au mardi 15 aout inclus. Durant cette même période, 4 accidents corporels ont fait 5 blessés sur nos routes. Aucun tué n’est heureusement à déplorer.

392 procès-verbaux ont été dressés dont :
- 13 contraventions pour conduite sous alcoolémie +0,8gr/l de sang;
- 7 délits pour conduite sous alcoolémie -0,8gr/l de sang
- 2 conduites sous stupéfiants
- 111 excès de vitesse dont 3 + à 50 km/h
- 4 franchissements de ligne continue
- 14 non respect du stop
- 16 utilisations du portable
- 16 non port de casque
- 74 non port de la ceinture
- 22 pneus usés
- 39 défauts de contrôle techniques
- 14 conduites sans permis
- 14 conduites sans assurance
- 46 autres infractions : non présentation de papier, non mutation de carte grise…

Pour rappel, 12 automobilistes, 10 cyclomotoristes et 4 piétons ont perdu la vie, depuis le 1er janvier. 
Le préfet a d'ores et déjà annoncé que les comportements qui mettent en danger, leur auteur et les autres usagers de la route, seront sanctionnés, sans aucune tolérance.
De nouveaux contrôles auront lieu dans les zones les plus accidentogènes du département. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play