publicité

An larel a Gwo ka la

Le 30ème de festival de Gwo Ka. Le coup d’envoi a été donné hier soir à Sainte Anne par Anzala. Pour cette édition anniversaire, les organisateurs ont mis les petits plats dans les grands.

  • Christelle Martial
  • Publié le
Il était tard hier, lorsque s’est achevée la première soirée du Festival de Gwoka à Sainte- Anne. Après les discours des officiels et des partenaires, la 30ème édition a été lancé devant un public qui, au fil de la soirée, a grossit. Sur scène, les groupes se sont succédés et comme souvent, ont fait chanté et dansé un public conquis.
La biguine des violonistes de l’école Amadéus, la voix inimitable d’Yvon Anzala et les messages conscients du groupe Kalbas Ka accompagné du Ka san konbin’ (KSK), ont ravi le public et fait de cette soirée une réussite.
Une première soirée où l’on s’est laissé aller à la rêverie.
ENTENDRE : Christelle Martial 

1ère soirée du Festival de Gwo Ka

 

Sur le même thème

  • culture

    Véronique Herman Sambin chante chez elle

    Son jazz et son swing marquent inévitablement les esprits; sensuelle, sensible, éclatante pour certains, Véronique Herman Sambin est décrite comme l'une des chanteuses caribéennes les plus talentueuses du moment. Elle se produit en ce moment au Gosier

  • culture

    30 ans de Festival de Gwo Ka

    Le festival de Gwo ka de Sainte-Anne débute ce soir et se tiendra jusqu'au 16 juillet sur la plage des Galbas. Le festival qui traverse les époques et qui fêtera cette année ses 30 ans d'existance

  • culture

    Wil Aime, étudiant le jour, artiste la nuit

    Comment sortir de la Friendzone... L'art de la tromperie... Wil Aime, est aujourd'hui un phénomène sur Facebook. Le jeune homme de 22 ans d’origine guadeloupéenne est connu grâce à ses vidéos storytelling, qui seraient, d’après le magazine Les InRocks, "Des bijoux de réalisation".

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play