publicité

Une bombe artisanale explose au collège Edmonde Bambuck au Gosier

Une bombe artisanale fabriquée par un élève du collège Edmond Bambuck de Belle Plaine au Gosier, a explosé hier, blessant légèrement trois autres collégiens. Le collégien a été immédiatement identifié par les hommes du commissariat central de Pointe à Pitre 

  • O. Ménel et C. Danquin
  • Publié le , mis à jour le
Les élèves de la classe concernée ont deux heures de cours. Une pause leur est accordée. Sur le chemin des toilettes l’un d’entre eux confie à quelques camarades qu’il a fabriqué une bombe qu’il leur montre même discrètement.
Le secret est bien gardé jusqu’à ce que l’artificier en herbe balance son engin dans un groupe d’élèves. L’explosion fait trois blessés légers et provoque logiquement enquête administrative et enquête judiciaire.
L’administration scolaire est implacable. L’auteur de cette fabrication rapidement identifié est jugé responsable de l’incident mais ceux à qui il s’était confié sont estimés complices de par leur silence.
A ce titre, ils seront tous traduits devant le conseil de discipline de l’établissement lundi. L'affaire devraient aussi connaître des suites judiciaires.
UNE BOMBE ARTISANALE AU COLLEGE DU GOSIER

 

Sur le même thème

  • éducation

    Que faire à la maison quand les devoirs sont faits au collège ?

    C'est en substance la question que se posent certains parents depuis l'entrée en vigueur, le 6 novembre, du dispositif "devoirs faits" . Une volonté du ministère d'instaurer une aide aux collégiens en difficulté afin de soutenir leur scolarité et leur garantir de meilleurs résultats

  • éducation

    Vers des vacances scolaires plus courtes ?

    Les vacances de Noël, de carnaval et de Pâques seront-elles plus courtes pour rattraper les jours de classe perdus lors du passage d’Irma et de Maria ? Le recteur l’envisage. Les syndicats d’enseignants s’y opposent et font d’autres propositions.

  • éducation

    Des collégiens marchent contre la violence

    Les élèves du collège du Raizet, et leurs professeurs se mobilisent chaque année pour rappeler l'importance du respect vis-à-vis de son prochain. Ils ont donc marché, ce matin, à l'occasion de la journée internationale de la non-violence. Une semaine, après la date prévue...  

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play