publicité

Des bouteilles d'eau Matouba au goût désagréable inquiètent les consommateurs

L’eau de certaines bouteilles de Matouba a un goût fort désagréable depuis quelque temps. Mais elle ne présente aucun risque sanitaire, selon la direction de l’usine.

  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
Depuis un mois l'eau de Matouba a un goût vraiment désagréable selon certains consommateurs.

Aucun risque sanitaire selon l'usine


Ce n’est pas la première fois que l’usine de Saint-Claude connaît un incident de ce type. La cause serait chimique, selon la direction de Matouba, qui se veut toutefois rassurante : l’eau reste consommable. Les dirigeants de l’usine de Saint-Claude proposent aux consommateurs concernés de rapporter les bouteilles en cause, qui seront échangées.
Les bouteilles ramenées ont été analysées et elles ne représenteraient aucun risque pour la santé, selon Judes Galli, le PDG de Matouba SA. 

Qualité eau Matouba

Selon le responsable de l'usine, ce phénomène se produit parfois dans une bouteille d'un pack d'eau, ou plus. Dans ce cas de figure, le nombre de bouteilles impactées n'est pas important, donc aucune demande de retour du produit n'est envisagée. 

Une cause chimique


Ce goût ou parfois l'odeur constatés par des consommateurs seraient dûs à des produits chimiques utilisés pour l'entretien des canalisations. Des produits conformes. Il n'est toutefois pas exclu que des traces, par réaction chimique se développent. 
La production a été arrêtée momentanément pour analyses, par principe de précaution. Elle a depuis repris. Le problème est surveillé par l'usine, selon Judes Galli. Les autorités sanitaires n'ont pas émis d'avis défavorable à la production.

Cause du problème

 

Sur le même thème

  • consommation

    La Guadeloupe découvre le "Net working"

    Une nouvelle voie à explorer pour les créateurs d'entreprise à la recherche d'idées innovantes : Le Net Working. Lancée récemment par une jeune organisatrice d'événement, il est déjà très prisé par des consommateurs branchés.

  • consommation

    Le Guadeloupéen et sa voiture : une histoire d'amour

    On le disait fou de sa voiture et prêt à tout pour elle, mais jusqu'à quel point ? Difficile de le mesurer. Pour autant, une enquête de l'INSEE vient le dire : Près de la moitié du portefeuille des Guadeloupéens assure l'entretien de leur voiture. Choix de raison avant d'être une passion.

  • consommation

    Achats de Noël : rendez-vous à 4h30

    C’est un phénomène qui a eu lieu ce week-end en Guadeloupe : samedi matin, le centre commercial de Baie-Mahault a ouvert ses portes à 4h30 du matin, pour des « promotions » et autres « bonnes affaires », sous couvert d’un chanté Noël d’ouverture.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play