publicité

Les chauffeurs de taxis veulent travailler sur le Port

Les artisans taxis sont en colère : Ils ne sont toujours pas autorisés à accéder directement au terminal de croisières du Port Autonome de Pointe à Pitre. Depuis plusieurs saisons, ils se font doubler par les voitures de transport avec chauffeur qui récupèrent cette clientèle.

  • P. Robert et H. Pédurand
  • Publié le
Les artisans taxis ont organisé une conférence de presse tout à l’heure pour dénoncer une nouvelle fois l’inaction de l’Etat. Ils reprochent à la Préfecture de ne pas faire respecter la réglementation en vigueur à Grand Port Caraïbes. Les taxis n’ont toujours pas le droit d’accéder directement au terminal de croisières.
Depuis plusieurs saisons, ils se font doubler par les voitures de transport avec chauffeur qui -elles- peuvent récupérer cette clientèle. La saison croisières 2017-2018 a d’ores et déjà démarré et les artisans taxis craignent d’enregistrer cette année encore un gros manque à gagner.
LA COLERE DES CHAUFFEURS DE TAXIS

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play