publicité

Le Collectif des taxis porte plainte contre le Grand Port Caraïbes

Le Collectif des taxis de Guadeloupe choisit la voie judiciaire pour dénoncer la concurrence des voitures avec chauffeur sur le terminal croisière de Pointe-à-Pître.

  • O. Lancien
  • Publié le
Le Collectif des taxis de la Guadeloupe a décidé de changer son mode d’action dans le dossier de l’accès des voitures avec chauffeur sur le terminal croisière du port de Pointe-à-Pitre. A la place des blocages et des opérations-escargot (comme la dernière menée le mois dernier), ces professionnels ont saisi la justice. Une plainte pénale a été déposée sur le bureau du procureur de la République à Pointe-à-Pitre pour « complicité d’exercice illégal de la profession de taxi ». Une plainte déposée contre le Grand Port Caraïbes.

Gladys Démocrite, avocate du Collectif des taxis

Gladys Démocrite, avocate du Collectif des Taxis

 

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play