publicité

Des collégiens marchent contre la violence

Les élèves du collège du Raizet, et leurs professeurs se mobilisent chaque année pour rappeler l'importance du respect vis-à-vis de son prochain. Ils ont donc marché, ce matin, à l'occasion de la journée internationale de la non-violence. Une semaine, après la date prévue...  

© Christian Danquin
© Christian Danquin
  • Eddy Golabkan et Christian Danquin
  • Publié le
La Journée internationale de la non-violence est normalement célébrée le 2 octobre, jour anniversaire de la naissance de Mahatma Gandhi, chef du mouvement pour l’indépendance de l’Inde et pionnier de la philosophie et de la stratégie de la non-violence.
Et, c'est une semaine après la date, que les élèves du collège du Raizet, aux Abymes, ont marché contre la violence. En raison du passage de l'ouragan Maria, et des cours complètement décalés, ils n'ont pu honorer le rendez-vous plus tôt. Mais il était important pour eux, de respecter cette tradition chère au collège du Raizet. 

Tous ensemble contre la violence 

La décision de créer cette journée a été prise aux Nations Unies, lors de l’Assemblée générale du 15 juin 2007. La journée est l’occasion de diffuser le message de la non-violence notamment par des actions d’éducation et de sensibilisation.
Un principe cher aux professeurs de l'établissement et aux élèves, bien conscients du monde qui les entourent. 
 
A (re) voir : 
COLLEGIENS CONTRE LA VIOLENCE

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play