publicité

Comment expliquer le drame de Morne-à-l'Eau ?

Lundi 28 août, un homme de 46 ans était retrouvé mort, dans son champ, tué par son boeuf. Choc et consternation pour la famille et les amis de la victime qui essaient, aujourd'hui, de comprendre...

© Paul Labéca
© Paul Labéca
  • Maryline Plaisir et Paul Labéca
  • Publié le
Lundi, un homme était retrouvé dans un champ de Morne-à-l'Eau. Selon les premières constatations, il aurait été piétiné et tué par l'un de ses taureaux. 
Au lendemain du drame, c'est la consternation dans la famille de l'homme, mais également dans le milieu des boeufs-tirants. 

La famille s'interroge

Joël Davillé a accepté de revenir sur les lieux du drame pour veiller sur les taureaux de son frère, pour quelques jours encore. Il reste deux taureaux dans le champ. Les deux bovins pourraient bien être mis en vente dans les semaines à venir. Quand au taureau qui a volé la vie de son maître, il a été conduit à l’abattoir.
Comment le drame est il survenu ? Joël cherche encore les réponses. Mais pour lui, une chose est quasi certaine. La chaine qui retenait le taureau était usée et son frère s’apprêtait à la remplacer.

Des signes précurseurs ?

Mais alors pourquoi donc ces taureaux, dressés pour la compétition, donnent-ils l’assaut ?
L’univers des bœufs-tirants n’a pas de secret pour Eschille Eucher. Depuis 40 ans, il nourrit et entraîne ces  colosses de plus d’une tonne.
Pour lui lorsqu’un taureau est irrité, il y a des signes qui ne trompent pas. Mieux vaut alors s’en séparer.

Négligence ou manque de vigilance, le drame de Morne à l’eau pourrait bien  provoquer  un électrochoc dans  le cercle fermé des passionnés de bœufs-tirants.

A voir le reportage de Maryline Plaisir et Paul Labéca : 
Drame Morne-à-l'Eau

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play