publicité

Le Crescendo de Joris Bouchaut

Cette semaine se déroulent les championnats de France de Strasbourg, qualificatifs pour les championnats du monde de Budapest. Dès la première après-midi, Joris Bouchaut s’est adjugé la deuxième place au 400 mètres nage libre. Le Guyanais Mehdy Metella a lui décroché l’or sur 50 mètres papillon.

  • FJO avec S. Phedol (Stagiaire)
  • Publié le , mis à jour le
490 nageurs de haut niveau sont présents du 23 au 28 mai à la piscine de Schiltigheim. Dans ce gratin de la natation française sont présents 8 Guadeloupéens, trois filles et cinq garçons. Cette compétition est l’occasion de se qualifier pour les championnats du monde 2017 en Hongrie. Après des Jeux olympiques en demi-teinte, c’est le moment de prendre date pour l’olympiade de Tokyo en 2020. 

La prise de repère

Cette première journée a permis  de voir briller deux ultra-marins. D’abord, Joris Bouchaut sur le quatre cent mètres nage libre. Auteur d’une belle remontée, il s’adjuge la deuxième place.  Même si son temps de 3'50"65  ne lui permet pas de se qualifier pour les championnats du monde, le spécialiste du 1500 mètres n’est pas déçu.

Joris Bouchaut

En observateur, Didier Icheck, l’entraîneur du Pôle Espoir de Guadeloupe trouve la performance de Joris Bouchaut très satisfaisante : « C’est une superbe performance, avec un magnifique finish. Il a su remonter, et a de quoi inquiéter ses principaux concurrents sur le 1500 mètres nage libre ».
 
Metella en Or

A  l’issu du 50 mètres papillon, Mehdy Metella  s’est adjugé l’or. En très grande forme depuis le début de la saison, le Guyanais s’est imposé en 23"61  face à l’Amiénois Jérémy Stravius. Malheureusement, ce temps ne lui permet pas de s’envoler pour Budapest. Le champion du monde 2015 aura d’autres occasions de se qualifier, notamment au 100 mètres papillon, sa distance de prédilection, sur laquelle il a pu réaliser une finale aux Jeux olympiques de Rio.

A noter, la performance de Nosy Pélagie, huitième de cette finale en 24"58.
Jeudi se tiendra le 200 mètres papillon messieurs. Epreuve sur laquelle est attendu Mathias Marsau, ancien pensionnaire du Pôle Espoir de Guadeloupe, médaillé de bronze sur cette épreuve en 2016 à Montpellier. On retiendra aussi la belle performance de Mathilde Jean en finale C du 50 mètres crawl en 26"46.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play