publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Démissions en cascade à la Chambre d'agriculture

  • Alex Robin
  • Publié le

Que se passe t-il à la Chambre d'agriculture ? L’équipe dirigeante vient de subir une profonde fracture. 11 des ses membres, tous, élus du collège des chefs d’exploitation et assimilés viennent de claquer la porte.

Nouveau coup de Jarnac à la chambre d'agriculture. Une série de démissions qui a commencé le 24 mars dernier et qui s'est poursuivie tout au long des semaines suivantes. 

Fracture entre certains élus et le président

Premier à lancer l'opération, un ancien vice-président qui avait déjà démissionné de ses responsabilités dès novembre dernier. Sonny De Sousa explique aujourd'hui que plus rien n'est possible avec l'actuel président de la chambre consulaire. 
Les agriculteurs sont déterminés selon lui : "il est urgent que le Préfet engage le processus d'organisation d'élections partielles dans un délai légal de 3 à 4 mois. Il faut cesser avec cette politique de clan". 

Pas de solutions pour l'agriculture

Les frondeurs soulignent l'absence de solutions aux difficultés que connaît l'agriculture guadeloupéenne. La canne et son avenir, l'élevage, le végétal. Tout est problématique aux yeux des démissionnaires. 
Cette action de défiance envers le président Sellin n'est pas la première. Précédemment, la démission des élus des deux autres collèges avait déjà entraîné de nouvelles élections de la chambre consulaire. Qu'en sera t-il cette fois ?
Discrétion chez les hommes, mais dans les champs, la question se pose avec un geste significatif de la tête. Question capitale. 
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play