publicité

Le désespoir de Chantal Duverceau

Une femme pêcheur professionnel est en grève de la faim à Pointe-à-Pitre depuis le début de la semaine. L’indemnisation du plan chlordécone tarde à arrivé et sa retarde sa reconversion professionnelle. Elle n’en peut plus, elle est à bout et sans ressources.

  • FJO et O. Lancien
  • Publié le , mis à jour le
Chantal Duverceau a entamé une grève de la faim depuis déjà 4 jours. Elle est installée sur son bateau de pêche. Elle est marin pêcheur, et elle fait partie de ces professionnels qui sont impactés par la pollution au chlordecone. Vous le savez un certains nombre de professionnels de la mer ont été prié de ne plus pratiquer la pêche à certaines zones de la Guadeloupe touchées par la pollution au Chrloredecone.
En 2013, Chantal Duverceau a décidé de se former pour se reconvertir. Elle veut monter au port de pêche de Pointe-à-Pitre une école de la mer pour apprendre aux jeunes le métier de la pêche. Les dossiers « Chlordecone » sont en cours depuis de nombreuses années et rien ne vient… Aujourd’hui on lui demande des efforts supplémentaires.

ECOUTEZ : Chantal Duverceau.  

Chantal Duverceau 1

Chantal Duverceau 2

Chantal Duverceau 3

 

Sur le même thème

  • pêche

    Les marins-pêcheurs sur les sentiers de la guerre

    Le chenal de Pointe-à-Pître bloqué par des embarcations, les ponts de la Gabarre, de l'Alliance et de la Boucan obstrués, les routes de Sainte Marie et de Fond Sarail barrées par des obstacles, les marins-pêcheurs de la Guadeloupe ont décidé ce lundi, d'exprimer leurs inquiétudes et leurs colères.

  • pêche

    La pêche au lambi est ouverte

    Particulièrement réglementée en Guadeloupe, la pêche des lambis est ouverte du 1er octobre 2017 au 31 janvier 2018. Mais d'ores et déjà, la Préfecture annonce que les services de l’Etat seront mobilisés pour faire respecter la réglementation

  • pêche

    La filière pêche évalue l'impact de Maria sur ses activités

    La flotte de pêche guadeloupéenne a été relativement épargnée. Seuls deux saintoises ont été perdues à Terre de Haut après le passage de Maria. Néanmoins, plusieurs dizaines d’autres navires ont été plus ou moins endommagés par des débris projetés par le vent.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play