publicité

Le rêve brisé de Jonathan Jeanne

Jonathan Jeanne, l'ancien joueur du Ban E Lot, ne pourra plus être basketteur professionnel. Proche de la NBA, en juin dernier, les médecins lui avaient diagnostiqué le syndrome de Marfan, une maladie rare, l'obligeant à stopper sa carrière. Un coup terrible pour le joueur du Mans Sarthe Basket.

© Facebook/SLUC Nancy Basket
© Facebook/SLUC Nancy Basket
  • Guadeloupe 1ère
  • Publié le , mis à jour le
A 20 ans, le Guadeloupéen Jonathan Jeanne doit mettre un terme à sa carrière de basketteur professionel. Une fin de carrière prématurée, après le diagnostic d'une maladie rare, le syndrome de Marfan. 

Une fin de carrière prématurée 

Il était promis à un brillant avenir. En juin dernier, le jeune homme était tout proche de rejoindre la NBA, le rêve de tout basketteur. C'est durant les examens de routine que les médecins de la ligue américaine s'inquiètent de ses résultats. Un tragique tournant dans sa carrière. 
Après une IRM montrant des anomalies au niveau du canal rachidien du pivot de 2m18, des examens complémentaires sont effectués à Cleveland. C'est là que le diagnostic tombe. Jonathan Jeanne souffre du syndrome de Marfan, qui touche 1 personne sur 5 000. Selon le site Passeport Santé, la maladie "affecte le tissu conjonctif qui assure la cohésion de l’organisme et intervient dans la croissance corporelle. De nombreuses parties du corps peuvent être touchées : le cœur, les os, les articulations, les poumons, le système nerveux et les yeux".

Un joueur prometteur 

Repéré alors qu'il évoluait au Ban E Lot, le club pointois, le jeune basketteur avait intégré l'INSEP, pendant 3 ans avant de rejoindre l'effectif du Mans Sarthe Basket en 2015. Il était ensuite prêté en 2016 au SLUC Nancy. Ses performances le mèneront tout droit au NBA Combine où le potentiel physique et technique des futurs joueurs est testé. C'est un succès pour Jonathan Jeanne, pour qui les portes de la NBA s'entrouvent. Mais, coup d'arrêt pour le Guadeloupéen, avec la découverte du syndrome de Marfan. 
Cinq mois plus tard, c'est son club du Mans qui confirme la terrible nouvelle. Le Guadeloupéen est déclaré inapte à la pratique du sport professionnel. 

Un syndrome connu du monde sportif

Dans le milieu du basket, cette maladie rare n'est pas inconnue. En 2014, sur le point de rejoindre l'une des 30 franchises NBA, le basketteur américain, Isaiah Austin apprend, lui aussi, qu'il devait mettre un terme à sa carrière. Lors d'examens de routine précédant la draft
© Flickr
(où les équipes sélectionnent des sportifs issus de l'université, de l'école secondaire ou d'une autre ligue), les médecins lui découvrent également cette maladie. 
Pendant deux ans, il vit loin des parquets... Jusqu'au mois de décembre 2016... Ses médecins lui donnent le feu vert pour jouer à nouveau, au plus haut niveau. Après le championnat serbe, il évolue depuis juillet 2017 en Chine. 

Beaucoup ont souvent affirmé que le nageur Michael Phelps souffrait de ce syndrome. 
© Agência Brasil Fotografias
Multiple champion du monde, champion olympique, recordman sur de nombreuses distances, son physique hors normes a, plus d'une fois, était sujet à inquiétude. Dans son autobiographie, le nageur américain déclare avoir eu des doutes. Les examens ont montré qu'il n'en souffrait pas. Il se fait tout de même tester chaque année dans un hôpital réputé.

Qu'est-ce que le syndrome de Marfan ?

Le syndrome de Marfan est une maladie génétique qui atteint environ 1 personne sur 5 000, dans le monde entier. Elle affecte le tissu conjonctif qui assure la cohésion de l’organisme et intervient dans la croissance corporelle. De nombreuses parties du corps peuvent être touchées : le cœur, les os, les articulations, les poumons, le système nerveux et les yeux. La prise en charge des symptômes octroie aujourd’hui aux personnes atteintes une espérance de vie quasiment aussi longue que celle du reste de la population.

Les symptômes 
Les symptômes liés au syndrome de Marfan varient beaucoup d’une personne à l’autre et peuvent apparaître à tout âge. Ils sont d’ordre cardiovasculaires, musculo-squelettiques, ophtalmologiques et pulmonaires.
L'atteinte cardiovasculaire se caractérise le plus fréquemment par une dilatation progressive de l'aorte, nécessitant une intervention chirurgicale.
Les atteintes dites musculo-squelettiques concernent les os, les muscles et les ligaments. Elles confèrent aux personnes souffrant du syndrome de Marfan une apparence caractéristique : elles sont grandes et minces, ont un visage allongé et de longs doigts, et présentent une déformation de la colonne vertébrale (une scoliose) et du thorax.
Les atteintes oculaires comme l’ectopie du cristallin sont fréquentes et des complications peuvent entraîner la cécité.
D’autres symptômes interviennent de façon moins fréquente : contusions et vergetures, pneumothorax, ectasie (dilatation de la partie inférieure de l'enveloppe enveloppe protégeant la moelle épinière), etc.
Ces symptômes sont similaires à d'autres troubles du tissu conjonctif, ce qui rend le syndrome de Marfan parfois difficile à diagnostiquer.

(source : Passeport Santé)

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play